Les nouveaux accessoires 2015 : l'alarme anti-somnolence

Contrairement à la vitesse et l'alcoolémie, la lutte contre l'hypovigilance au volant, en d'autres termes la somnolence, devrait être considérée comme un problème de santé publique, dans la mesure où l'endormissement constitue l'une des causes majeures d'accidents. Ces états d'hypovigilance sont souvent non conscients, ou largement sous-estimés par les individus.

Solidarisant deux doigts (le majeur et l'annulaire) de la main droite ou gauche, la double bague StopSleep est munie de 8 capteurs cutanés qui mesurent et détectent les variations critiques de l'activité électrodermale.

Elle produit deux niveaux d'alerte : une simple vibration en cas de baisse légère de l'attention, doublée de bips sonores si la vigilance se dégrade. Ce produit n'a pas pour but de maintenir le conducteur éveillé, mais plutôt de l'inciter à faire une pause comme le reconnaît la sécurité routière qui a testé et évalué ce produit StopSleep. D'une autonomie de 10 heures, la double bague StopSleep se recharge via un port USB.

On trouvera sur le marché plusieurs accessoires capables de déceler les signes annonciateurs de l'endormissement. Que ce soit la caméra à reconnaissance faciale ou l'oreillette, ils provoquent de nombreuses fausses alertes, suite à de simples mouvements de tête du conducteur.

Revendeurs sur www.stopsleep.fr
Prix : 199€ chez Norauto
StopSleep, la bague anti endormissement

 
Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de navigation et de fournir des fonctionnalités supplémentaires.