Trigano négocie le rachat d'Adria

Trigano multiplie les acquisitions. Porté par le fort rebond du marché européen, le groupe français envisage le rachat d'Adria. Des négociations exclusives sont ouvertes. 

Dans un communiqué publié jeudi 5 janvier, Trigano annonce être entré en négociation exclusive avec les actionnaires de Protej, une holding slovène propriétaire d'ACH, la société́ mère du Groupe Adria.

Fondée en 1965, Adria est l'une des marques majeures sur le marché européen des véhicules de loisirs. Elle emploie environ 1 500 personnes et a réalisé un chiffre d'affaires proche de 350 M€ en 2016. Sa production de camping-cars et de caravanes dépasse les 10 000 unités.  

Dans le communiqué, Trigano précise que « cette acquisition devrait générer d'importantes synergies (achats, industrielles et commerciales) et s'inscrit dans la stratégie de développement par croissance externe de Trigano dans les domaines du véhicule de loisirs, des accessoires pour véhicules de loisirs et de la remorque ».

Le groupe, qui possède entre autres les marques Challenger, Elnagh, Arca, Chausson et Rimor, multiplie les acquisitions, à l'instar du rachat annoncé cette semaine de la société Auto-Sleepers Investments Ltd (ASI), fabricant et distributeur de véhicules de loisirs au Royaume-Uni.
Trigano, qui a dégagé sur son exercice 2015/16 un bénéfice net de 90 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 1,32 milliard d'euros, avait aussi mis la main début 2015 sur l'italien Rimor.

Le groupe français profite à plein de la reprise du marché européen. Il a entamé son exercice 2016-2017 avec un chiffre d'affaires en hausse de 16,1% pour le premier trimestre à 361,1 millions d'euros, avait-il indiqué récemment dans un communiqué.

 
Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de navigation et de fournir des fonctionnalités supplémentaires.