[Vidéo] Benimar, les recettes du succès

Et si le renouveau du camping-car venait du Sud, plus précisément de Peniscola où siège l’entreprise Benimar dont les ventes se sont envolées ces dernières années. Quelles sont les raisons de ce bond en avant ? C’est ce que nous avons voulu savoir en visitant l'usine Benimar et en interrogeant les acteurs de ce succès.

La marque espagnole Benimar revient de loin. Tombée au plus bas au début des années 2000, l’entreprise affiche, près de quinze ans plus tard, une santé insolente. Au regard des chiffres, 2017 se présente déjà comme l’année de tous les records, avec un bond des ventes de 60% en Europe et une production qui flirte avec les 3000 unités. C’est trois fois plus qu’en 2015 ! 

Une nouvelle usine en 2018

Pour faire face à la demande et maintenir une fabrication de qualité, Benimar n’a pas d’autres choix que d’agrandir l’usine de Peniscola. C'est prévu. La mise en service devrait se faire durant le premier trimestre 2018. L’extension comprend un nouveau bâtiment tempéré de 7000 m2 dédié à la fabrication délicate des panneaux, une nouvelle zone de stockage et un atelier supplémentaire pour l’assemblage des meubles. En résumé, l’agrandissement porte sur une surface totale de 13500 m2. Benimar souhaite maintenir une seule chaîne de production, mais augmenter le nombre de postes sur cette ligne.

L’accélération de la croissance ne doit rien au hasard. Elle repose pour beaucoup sur le formidable accueil réservé à la gamme TESSORO sur Ford Transit qui représente aujourd’hui en France pratiquement 60 % des ventes.

Benimar_UPLe succès vient aussi du récent TESSORO 440 UP (photo ci-contre), un petit camping-car, pas cher, tout équipé, à destination des débutants. En 6,34 m, il réunit toutes les fonctions attendues –douche séparée, grand frigo automatique, garage modulable en hauteur et quatre couchages. C’est un véhicule prêt à partir, équipé de série de la rallonge électrique, du tuyau d’eau, des cales, du store extérieur, du panneau solaire (140 W), de la radio Bluetooth, etc. Le concernant, l'expression "clé en main" n’est pas galvaudée.

Démocratiser le camping-car

Les nouveaux utilisateurs ont toujours été une cible de choix pour Benimar qui veut démocratiser le camping-car et en moderniser l’image au travers d’une gamme simple et compréhensible, des aménagements inédits, un style moderne et des tarifs compétitifs et publics, disponibles sur le site de la marque.

Benimar n’hésite pas non plus à prendre le marché à contrepied, à maintenir des dispositions dont on dit ailleurs qu’elles n’ont plus d’avenir, tels que les lits sur soute ou les lits superposés pour les enfants. On pourrait ajouter les capucines Sport auxquelles Benimar croit toujours. C’est sans doute ce regard distancié, décalé, porteur d’espoir et de renouveau, qui plaît le plus et fait la force de Benimar.
La rédaction vous conseille :

 
Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de navigation et de fournir des fonctionnalités supplémentaires.