Une vignette camping-car bientôt adoptée ?

Le principe du stationnement libre sera-t-il battu en brèche ? L’Assemblée nationale devra se prononcer dans les prochains jours.

La commission des finances de l’Assemblée nationale vient d’adopter un amendement visant à la création d’une vignette remboursable sur les camping-cars venant en Corse. En cas d’adoption la semaine prochaine par les députés, cette taxe rentrera en vigueur dès le début de la saison touristique, au printemps 2018.  

Le paiement sera exigible à l’arrivée sur l’île et attesté par l’apposition d’une vignette sur le pare-brise. Le montant pourrait atteindre 350 Euros au maximum.

Portée par les trois députés nationalistes, et défendue par l’Assemblée de Corse qui en a voté le principe en juillet dernier, cette taxe entend contraindre les camping-cars à s'arrêter sur un terrain de camping durant leur séjour sur l’île.  

A l’aide d’un lecteur optique, le code barre de la vignette du camping-car sera enregistré dans chaque établissement fréquenté. Au terme du voyage, le remboursement de la taxe se fera sur la base de ce contrôle.

On entend ainsi nous suivre à la trace et connaître chacun de nos déplacements et stationnement nocture. Et que se passera-t-il si nous décidons de nous arrêter pour la nuit chez des amis ? Ou si les campings sont complets ? 

Cette vignette prend des allures de mesure anti camping-car et doit être combattue avec force. 
La rédaction vous conseille :

 
Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de navigation et de fournir des fonctionnalités supplémentaires.