Des dimensions réduites, un poids léger (64 kg), de bonnes performances, même à deux, et puis un fonctionnement silencieux et simple, sans aucune pièce mécanique en mouvement. Pas de courroie, ni transmission, seul un électroaimant situé dans le moyeu de la roue arrière anime l’Elmax jusqu’à la vitesse réglementaire (45 km/h). L’engin est vif, manoeuvrable et stable vu son centre de gravité très bas.

La performante batterie Lithium-Ion, de haute technologie, se recharge en 4 heures sur secteur et offre une autonomie de 40 à 100 km. En camping car, la recharge s’effectue en roulant, durant les étapes.

Le prix est élevé (conditions spéciales durant le Salon du Bourget – 2200 €), mais le Elmax, compte tenu d’une mécanique très simple, ne nécessite aucun entretien particulier contrairement aux modèles thermiques.
www.watabike.com

Ailleurs sur le web