Identifiée par un petit palmier, inusable symbole d’exotisme, la marque allemande SUNLIGHT a poussé la fantaisie jusqu’à fêter récemment ses 10 ans… les pieds dans le sable ; une plage artificielle, foulée par des centaines d’invités venus de toute l’Europe. Ce petit air de vacances ne doit pas faire illusion. SUNLIGHT a bâti son succès sur des fondations solides, comme nous l’explique Stefan Brutscher, responsable de la marque SUNLIGHT.

1 – Qu’est-ce qui a fait le succès de SUNLIGHT en 10 ans ?

Stefan BrutscherStefan Brutscher : « Sunlight remporte avant tout un large succès en Europe du Nord et en Europe centrale, où la marque séduit principalement les personnes pratiquant des activités de plein air, des sportifs, des randonneurs. Ils apprécient la fonctionnalité, le confort et l’excellent rapport qualité prix des Sunlight, fabriqués dans notre usine à Neustatdt, un des sites les plus modernes de l’industrie des véhicules de loisirs.

Beaucoup de facteurs participent à la réussite de Sunlight. Nous disposons d’une logistique sophistiquée avec une surface de production de 25 000 m2 et une chaîne de montage de 450 m – ce qui fait d’elle la plus longue de la branche en Europe. Depuis avril, nous disposons également d’une deuxième chaine de production de 250 m. Nous produisons nos propres toits, parois… et près de 300 éléments de mobilier par véhicule.

Le résultat, ce sont des véhicules de loisirs haut-de-gamme pour des personnes dynamiques et sportives.

2 – Le faible coût de la main d’œuvre a t-il été un facteur déterminant ?

Stefan Brutscher : Ce qui a surtout été déterminant dans le succès de Sunlight, c’est la motivation et la passion qui animent l’ensemble des collaborateurs. Ceci est particulièrement important quand il s’agit d’une production de main d’oeuvre qui exige une forte implication du personnel, en particulier dans la fabrication des meubles pour l’aménagement intérieur.

3 – L’usine CAPRON est devenue un modèle de productivité pour l’ensemble du groupe HYMER. Ce modèle est-il exportable ?

Stefan Brutscher : Notre usine de production de Neustadt est l’une des plus efficaces du secteur et se distingue par des coûts de structure réduits et un modèle d’organisation qui est parfaitement adapté aux produits qui y sont fabriqués. CAPRON fait en effet partie des sites de référence du groupe Hymer.

4 – Ne craignez-vous pas le développement de marques low cost en Allemagne, à l’image de FOSTER et de RIMOR ?



Stefan Brutscher : « Au-delà de nos points forts dans la fabrication et le rapport qualité / prix imbattable, nous profitons d’un large réseau de distribution et de services, qui nous permet d’être proches de nos clients et de répondre rapidement à leurs besoins.
Nous sommes convaincus qu’en misant sur la qualité les clients qui choisissent Sunlight ont tout compris. C’est un achat raisonné »

5 – Pourriez-vous être tenté d’investir le marché du fourgon sous la marque SUNLIGHT ?

Stefan Brutscher : En nous concentrant sur notre coeur de métier, à savoir la fabrication de profilés et de capucines de qualité et à des prix attractifs, nous avons pu ces dernières années augmenter considérablement nos ventes sur tous les marchés. A partir de là, nous n’envisageons pas de fourgons à l’heure actuelle sous la marque Sunlight.
Camping Car Sunlight
Après un démarrage de la productionà Isny en 2005, au sein de l’usine Dethleffs, la fabrication est localisée à Neustadt, près de Dresde, en 2007. Ce site d’une grande efficacité emploie 300 personnes et réalise plus de 5000 véhicules de loisirs par an, dont la moitié sont des camping-cars Sunlight.

Ailleurs sur le web