Jurassik Park RV 00

Créé par Fleetwood spécialement pour le film, le prototype composé d’un camion et d’une remorque n’a été produit qu’en seulement deux exemplaires (plus une remorque destinée à être jetée du haut de la falaise). Le tournage terminé, le groupe Universal a gardé l’un des deux exemplaires pour l’exposer au public au sein de ses Universal Studios, tandis que la marque américaine Fleetwood en a récupéré un pour se faire de la publicité lors des salons spécialisés. C’est ce dernier véhicule qui a été revendu – en bout de course et pour une bouchée de pain – à un collectionneur d’objets et de décors de films. Au vu des travaux à réaliser, l’homme le laisse finalement à l’abandon sur son terrain, « à côté de navires de l’attraction Peter Pan de Disney World par exemple... ». Et le met en vente sur le célèbre site de ventes aux enchères.

Le camion du Monde Perdu

« C’est surréaliste d’avoir pu acquérir ce camping-car, rembobine ainsi Franck Galiègue. Comme je collectionnais déjà les voitures de films pour les louer à des particuliers en Suisse, j’avais des contacts aux Etats-Unis de fans de longs-métrages célèbres. (…) Un jour, l’un d’eux me contacte avec un lien vers une annonce du site de vente qui propose une enchère pour le camion du Monde Perdu. J’ai misé 15 000 dollars. (…) Le lendemain matin, j’ai découvert que j’étais l’heureux propriétaire du camping-car. Super ! Sauf que très vite je me suis demandé ce que j’allais bien pouvoir faire de ce truc qui était coincé en Californie (rires). »

L’aventure commence alors. Franck Galiègue se rend à Los Angeles en août 2014 pour voir s’il peut tirer quelque chose du gigantesque camion qu’il vient d’acquérir. Un de ses contacts américains – propriétaire d’une Jeep de Jurassik Park, filmée lors de sa restauration par le site automobile The Aficionauto – lui propose d’y aller avec une caméra pour filmer leur « opération de sauvetage ».

Opération de restauration

« En fait, un tel prototype n’était pas fait pour rouler. Chaque partie pèse 5 tonnes, donc faire avancer 10 tonnes sur la route, ça prend un temps fou, constate Franck d’embléee. Dans la vidéo ci-dessus (en anglais, NDLR), vous voyez bien à quel point l’intérieur est abîmé, rempli de toiles d’araignées, de crotte de rats. Ah et on m’avait dit de faire attention aux serpents à cause de la chaleur aussi, c’était vachement rassurant. L’extérieur était en très mauvais état, en partie rouillé. Et encore une fois, comme ce camping-car n’a pas été construit pour conduire, on a immédiatement vu qu’il n’était pas fonctionnel en l’état. Il n’y avait pas de WC, pas d’eau… et surtout, pas de climatisation et des fenêtres fixées, impossibles à ouvrir. Un cauchemar ! »

Après avoir galéré pour faire démarrer le camion, ils le déplacent – non sans difficultés – à un garage distant de 80 miles. La restauration commence. Mais Franck doit rentrer pour des raisons professionnelles. Et repart ainsi frustré de n’avoir pu finir la retape de son camping-car. Qu’importe ! L’homme est déterminé et retourne, en janvier dernier, aux Etats-Unis.

Projet de Bed & Breakfast pour les fans

« On a commencé les travaux pour rénover le camping-car, ajouter l’eau, l’électricité, la clim’ ect. pour pouvoir à terme accueillir des gens. L’idée, ce serait de poser le camion dans un terrain de camping bien équipé et de proposer aux geeks d’y passer la nuit. En gros, on veut ouvrir un B&B pour geeks. Ça devrait cartonner ! Je connais plein de gens qui aimeraient dormir dans un lieu aussi culte. Le problème, c’est que ça coûte cher à restaurer. D’où le lancement de notre campagne de financement participatif

En un mois, le crowfunding – baptisé ‘Bring the Jurassic Park RV to life’ (ou ramener le camping-car de Jurassik Park à la vie) – a déjà rapporté 1500 dollars. Mais il en faudrait 40 000 pour mener à bien le projet. Quoi qu’il en soit, Franck Galiègue a déjà réussi son pari et rêve déjà de ses futures sorties :

« Maintenant qu’on a réparé le moteur, qu’on a de bonnes roues et tout, on pense faire rouler le camping-car occasionnellement. Pour fêter les 20 ans de la saga, on aimerait par exemple se rendre sur le lieu de tournage de la scène de la falaise et camper entre fans de Jurassic Park.»

Ailleurs sur le web