Siège du centre de production des camping-cars, caravanes et des vans Adria, la petite ville de Novo Mesto en Slovénie fut aussi, le temps d’une soirée d’anniversaire, la capitale européenne de l’industrie du véhicule de loisirs.

Réunissant près de 700 professionnels, distributeurs et fournisseurs, l’événement sans précédent entendait célébrer les 50 ans d’Adria Mobil et rappeler la puissance et la bonne santé d’un groupe très largement distribué en Europe, dans 32 pays, par le biais de filiale ou par l’intermédiaire d’importateur, à l’image de SOCANOR (60 – Beauvais) en France qui a propulsé Adria sur le devant de la scène, aux coudes à coudes avec Pilote et Challenger.

Mais l’influence d’Adria Mobil ne s’arrête pas aux limites du Vieux Continent. Elle s’étend maintenant aux marchés émergeants au terme de partenariat signés, par exemple, en Australie (Apollo Motorhome Holidays) et en Chine (BIAC/Brillance Group). Le groupe a aussi développé ses activités dans le tourisme et la production de mobil home.

Sonja GoleComme le reconnaît la PDG, Sonja Gole (photo ci-contre), à la tête d’Adria Mobil depuis 19 ans, le groupe se rêve maintenant en constructeur mondial et généraliste, à la manière de Toyota, souvent cité en référence. D’ailleurs, l’usine Adria applique les principes de la Lean Production, un modèle d’organisation imaginé par Toyota, qui a pour but d’améliorer continuellement la performance, la qualité et la productivité.

Au cours des 50 dernières années, Adria Mobil a vendu 500.000 caravanes et, plus modestement, 70.000 camping-cars et vans. Bien sûr, comme beaucoup de fabricants, Adria n’est venu que tardivement au camping-car, à partir de 1982 (capucine Adriatik 420 sur Renault Trafic). Il a fallu attendre plus longtemps encore pour voir le premier fourgon (le Duo Van – 1999) et le premier intégral (Sonic – 2010). Les profilés Matrix, fers de lance d’Adria en France, ne sont arrivés qu’en 2010.

Indiscutablement, le groupe Adria Mobil retrouve des couleurs, accroît son chiffre d’affaires (250 millions d’€) de 10% et augmente parallèlement ses parts de marché en Europe : 6,9% sur le segment du camping-car, contre 6,2% en 2013. Le travail de modernisation des ambiances intérieures, initié sur la gamme Coral, paie clairement ses fruits. Adria Mobil entend en profiter et doper sa production de 5% l’année prochaine.

Adriatik 390 en 1985Adria 50 ans

Adria, d’hier et d’aujourd’hui. Entre ces deux images, non pas cinquante ans, mais seulement 30 ans… L’édition spéciale anniversaire, actuellement commercialisée, se pare d’une élégante carrosserie gris argent.

Ailleurs sur le web