En conséquence, la FFCC a engagé depuis longtemps une discussion auprès de l’Association des sociétés françaises d’autoroutes (ASFA) et réclame une révision de la tarification appliquée aux camping-cars légers et ensemble roulant de moins de 3500 kg.

Malgré une écoute attentive de l’ASFA et la promesse d’une commercialisation d’une carte de télépéage « spéciale camping-car classe 1 », le dossier n’avance pas. Pour appuyer sa demande, la FFCC demande aux utilisateurs de véhicules de loisirs de signer la pétition : Non à la classe 2 pour les véhicules de loisirs.

Si vous voulez vous joindre au mouvement et signer la pétition, rendez-vous sur www.ffcc.fr ou www.mesopinions.com

Avec l’appui d’un avocat spécialisé dans la défense des automobilistes, la FFCC a rédigé un argumentaire invitant les utilisateurs à refuser de paiement de la classe 2 pour un camping-car de moins de 3,5 tonnes ou un ensemble roulant dont le PTAC est inférieur ou égal à 3,5 tonnes et dont la hauteur totale est strictement comprise entre 2 et 3 m. Cet argumentaire sera distribué prochainement à l’ensemble des adhérents de la FFCC.

Camping-car sur les autoroutes
Ailleurs sur le web