Après une année 2017 qualifiée d’exceptionnelle pour l’ensemble du marché européen avec 110.817 camping-cars vendus, 2018 s’annonce tout aussi prometteuse. L’Allemagne réalise le meilleur premier trimestre de son histoire avec une croissance de + 30,3% des ventes.

L’Allemagne bat des records

Les constructeurs de camping-cars ont le sourire, 2017 est venue mettre un terme à des années d’incertitudes. Les ventes sur le marché européen ont franchi pour la première fois la barre symbolique des 100.000 camping-cars neufs immatriculés, passant de 96.410 en 2016 à 110.817 en 2017, soit une progression de 14,95%.

Des ventes exceptionnelles en 2017 principalement réalisées en Allemagne (40.569, + 15,5%), en France (21.396, + 8,6%) et en Grande-Bretagne (14.147, + 14,7%). Mais également soutenues par des croissances records enregistrées en Espagne (3.953, + 47,8%), aux Pays-Bas (1.751, + 21,3%) et en Suède (6.405, + 20,6%).

Pour ce premier trimestre 2018, les immatriculations en Allemagne démarrent sur les chapeaux de roues avec 12.081 camping-cars vendus, soit une croissance de 30,3% par rapport au premier trimestre 2017 (9.272), du jamais vu. Durant le seul mois de mars 2018, l’Allemagne a écoulé 6.755 camping-cars neufs, un record absolu !

> > > Voir également notre article : Un van nouveau souffle depuis l’Allemagne

France : un début d’année très favorable

Autre moteur du marché européen, en deuxième place derrière l’Allemagne, la France profite de cette embellie. Avec 21.396 camping-cars vendus dans l’hexagone en 2017, la France pèse 20% du total des immatriculations européennes.

On observe un premier trimestre 2018 vertueux en France, où les immatriculations de camping-cars neufs enregistrent une hausse de 13,7%. Il s’est vendu 5.803 camping-cars ces 3 premiers mois, c’est 700 de mieux qu’au trimestre 2017. Le mois de mars n’a pas connue la hausse record de l’Allemagne, mais enregistre une bonne croissance à + 6,19% (2.675 immatriculations).

Ces premières immatriculations 2018 s’annoncent très positives et viennent grossir le contingent de camping-caristes et de fourgonnistes estimés à plus d’un million d’utilisateurs avec un parc de 425.000 véhicules dans l’hexagone. Des chiffres qui rassurent également les 13.000 emplois directs du secteur et des constructeurs qui n’hésitent plus à investir sur l’avenir (voir notre article : Notin se construit un avenir européen).

Sources : www.civd.de et www.univdl.org

Ailleurs sur le web