Où trouver un emplacement sûr et calme pour la nuit, sans tourner pendant des heures ? Si l’on veut échapper aux campings et parkings surchargés, c’est naturellement la préoccupation numéro 1 en camping-car. Selon une étude réalisée par la nouvelle application mobile www.parkandview.com, les voyageurs itinérants y consacreraient 90 min par jour…

En réaction, de nombreuses initiatives ont vu le jour. Précurseur, France Passion lance dès 1993 une formule de libre stationnement chez les vignerons et autres producteurs agricoles. Elle revendique aujourd’hui plus de 2.000 « accueillants » référencés dans un guide national millésimé (édition 2019). Simple et abordable (30€), la formule séduit.

Les nouvelles technologies, associées au développement de l’économie collaborative, ouvrent de belles perspectives. La dernière des applications mobiles à destination des camping-cars s’appelle www.parkandview.com. Prévue pour juin, elle est actuellement en phase de test dans une version alpha, mais s’ouvre à ceux qui veulent la découvrir en avant-première.

Sans services et sans contact obligatoire

Le principe rejoint celui de France Passion, mais avec des avantages en plus, selon le fondateur de la plateforme, Grégoire Popineau, fils d’agriculteur et voyageur émérite.

« Nous voulons restaurer l’esprit de liberté si fortement attaché à l’image au camping-car. Sur un emplacement  unique et privilégié, sans services associés, nous garantissons une immersion en pleine nature, dans un endroit calme, offrant une vue dégagée. Il n’y a pas de contact obligatoire avec le propriétaire du terrain qui peut se déclarer indisponible en associant une pastille rouge à son profil. Le paiement se fait au camping-car, par le biais de la plateforme ».

Après la réservation « instantanée » d’un emplacement à proximité, l’application nous guide par GPS vers ce point d’étape mis à disposition par un agriculteur.

Les utilisateurs améliorent au quotidien la base de données. « Avant de valider définitivement un emplacement identifié par un agriculteur, nous attendons toujours le retour des deux premiers visiteurs qui ne paient pas. Leur contribution est importante, car ils apportent des appréciations et enrichissent la description de photos ».

Page d’accueil en français du site www.parkandview.com. Il sera traduit à terme dans une dizaine de langues.

Des petits prix

Les agriculteurs sont exonérés de droits d’entrée et de cotisation annuelle, seuls les coûts de fonctionnement de la plateforme, de l’ordre de 2€, sont déduits du montant qu’il leur revient. Aujourd’hui, plus 500 agriculteurs sont inscrits.

Pour les camping-cars, les tarifs peuvent varier de 5 à 10 € pour un emplacement sans commodités, voire un peu plus si des aménagements sont associés, comme la mise à disposition de tables, un barbecue, un abri, etc. « On veut de toute façon rester pas cher ».

Plus originale, l’application www.parkandview.com s’efforce de récompenser les membres de sa communauté sous la forme d’un intéressement au chiffre d’affaires généré par les emplacements qu’ils ont su trouver. « À terme, nous serons en mesure d’offrir une grande partie du capital de l’entreprise à nos membres sous la forme d’actions redistribuées ».

Ce nouvel outil de recherche vient compléter une offre déjà assez large, dominée par l’application gratuite www.park4night.com (les bonnes étapes recommandées par les voyageurs), mais aussi www.caramaps.com (annuaire du voyage en camping-car) ou www.homecamper.com (le camping côté jardin).

Total
58
Shares
Ailleurs sur le web