C’est un très mauvais coup porté à la liberté de stationner ! Le Portugal a décidé à partir du 1er janvier 2021 de réglementer plus durement le stationnement  des véhicules à usage d’habitation – camping-car et autres fourgons aménagés – dans les lieux non autorisés à cette pratique.

Un afflux de touristes durant l’été

La raison invoquée serait directement imputable à la crise sanitaire du covid qui dopé la fréquentation au cours de l’été dernier. L’afflux de touristes faisant craindre une accélération de la transmission. Il faut noter le pays avait déjà les faveurs des camping-caristes bien avant la crise.
L’argument est pour le moins spécieux. On veut bien que les touristes s’entassent dans les campings, mais pas qu’ils stationnent librement…

Les autorisés précisent que le non-respect des nouvelles dispositions est puni d’une amende comprise entre 60 et 300 euros. Et si le stationnement nocturne se fait dans des zones du réseau Natura 2000 et des zones protégées, l’amende est comprise entre 120 et 600 euros. Le stationnement nocturne s’entend de 21 h à  7 h le jour suivant.

Ailleurs sur le web