Les constructeurs de camping-cars préparent activement la transition vers l’électrique, en dépit des lourdes contraintes techniques qu’elle pose. L’entreprise Knaus Tabbert AG ne désarme pas et présente au Caravan Salon 2021 un prototype de véhicule : le « KNAUS E.POWER DRIVE » – le premier camping-car entièrement électrique de Knaus, développé en partenariat avec la société HWA AG – un spécialiste réputé.

Ce prototype se base sur un KNAUS Van Ti 650 MEG Vansation. Extérieurement, rien ne le différencie vraiment d’un autre camping-car traditionnel. En revanche, il embarque de nombreux équipements spécifiques, à commencer par un moteur électrique qui fournit jusqu’à 180 kW et permet une vitesse de croisière supérieure à 110 km/h.  Il peut opérer en régime de décélération, mais aussi de récupération, c’est-à-dire générer de l’énergie électrique.

D’une capacité de 35  kWh, la batterie est installée à hauteur de l’essieu arrière

90 km d’autonomie 

L’autonomie du « KNAUS E.POWER DRIVE », déterminée selon le protocole WLTP, est de 90 km en mode de fonctionnement purement électrique. Quand la batterie atteint un seuil de chargement trop faible, un prolongateur d’autonomie (Range Extender – REX) s’allume automatiquement pour produire l’électricité nécessaire à la poursuite du voyage et maintenir un niveau de charge suffisant pour répondre aux sollicitations de la route, lors d’un dépassement par exemple.

En même temps, le REX alimente en énergie la partie habitable du véhicule. Un convertisseur de courant CC/CA (courant continu/courant alternatif) alimente l’espace de vie en tension standard de 230 V, ce qui augmente l’autonomie à l’étape.

Ce prolongateur d’autonomie fonctionne grâce à moteur ultramoderne qui opère dans une plage de régime optimale et entraîne efficacement un générateur bridé. Les avantages sont bien clairs : dimensions compactes, montage simple et moins de composants qu’un moteur à piston alternatif (pas d’arbre à cames, pas de soupapes, pas de chaîne de commande), silencieux et sans à-coups en fonctionnement.

Des écrans permettent de contrôler le fonctionnement du véhicule et connaitre l’état de charge de la batterie. Le levier de vitesses a disparu, remplacé par un boitier.

Vers l’hydrogène 

L’objectif à long terme de la recherche Knaus Tabbert est de remplacer le moteur rotatif par une pile à combustible qui produira l’énergie nécessaire de façon encore plus propre. L’hydrogène nécessaire sera alors conservé dans un réservoir spécial sous pression à la place du réservoir diesel traditionnel.

Accéder aux zones à faibles émissions interdites aux véhicules thermiques ne sera pas un problème avec le
« KNAUS E.POWER DRIVE ». Pour que les autres usagers de la route puissent entendre ce camping-car silencieux, un générateur de sons produira des bruits de conduite moderne…

Knaus ne précise pas le poids du véhicule, mais indique que de nombreuses mesures d’allègement devront être prises  dans le cadre d’une production en série. Knaus Tabbert poursuit le travail et entend proposer un camping-car dans la catégorie très appréciée de 3,5 tonnes “avec une charge utile judicieusement utilisable“.

.

Ailleurs sur le web