La seule contrainte à laquelle ils doivent se soumettre, c’est de faire apposer sur leur permis la mention “B Camping car > 3500 kg” (codification administrative 79) en se rendant dans une préfecture avec les documents nécessaires.Le nouveau permis est reconnu dans l’ensemble des pays de l’union européenne.

  • Avec le permis C

Les titulaires d’un permis B obtenu après la date du 20 janvier 1975 ne bénéficient pas de cette dérogation. Dès lors, ils n’auront pas d’autres choix, pour conduire un camping car poids lourd que de passer leur permis C. L’épreuve n’a rien d’insurmontable, mais nécessite du temps et de l’argent : comptez un budget compris entre 1 500 et 2 500 €.
La validité du permis C dépend ensuite de contrôles médicaux réguliers : tous les cinq ans pour les conducteurs âgés de 60 ans maximum, tous les deux ans à partir de 61 ans, et tous les ans à partir de 76 ans (Code de la Route : art. R 221-11). Attention, le médecin agréé peut demander au préfet, s’il constate une affection grave constituant un danger pour le conducteur et les autres usagers de la route, la suspension du permis C et du permis B.

En conséquence, pour échapper à ces visites médicales, certaines personnes se contentent désormais de leur permis B obtenu avant le 20 janvier 1975 pour conduire un camping-car poids lourd, alors même qu’elles possèdent le permis C…

  • Avec le permis C1

La création d’une catégorie de permis C1, prévue au plus tard le 19 janvier 2013, permettra la conduite de véhicules de moyenne capacité, entre 3500 et 7500 kg. Les exigences prévues pour la délivrance de ce permis, en termes de compétences et de connaissances, ne sont pas totalement arrêtées. Cependant, selon les premières informations recueillies, le permis C1 sera obtenu suite à des épreuves théoriques et pratiques inspirées de celles nécessaires à l’obtention du permis C, expurgées toutefois de toute la réglementation relative au transport de marchandises. Une visite sera également obligatoire.

Total
0
Shares
Ailleurs sur le web