Simplement, le nombre de places CG étant déterminé en fonction de la charge utile, il convient de vérifier que l’augmentation du nombre de passagers* n’entraîne pas un dépassement du PTAC. Il est nécessaire aussi de veiller, sur les véhicules récents, à ce que chaque passager dispose d’un siège homologué avec ceinture de sécurité :

« Tout conducteur ou passager d’un véhicule à moteur doit porter une ceinture homologuée dès lors que le siège qu’il occupe en estéquipé » (Art. R412-1).

Sur les vieux camping-cars, équipés de seules ceintures aux places avant, il est ainsi autorisé de transporter autant de personnes qu’il y a de places assises, dans la limite du PTAC. Mais il va sans dire que ce n’est pas franchement conseillé !

* Dans la limite de huit passagers, en plus du conducteur.


Questions Réponses : Le camping-car séduit un nombre important de Français. C’est assez naturel, car ce véhicule à vivre reste un formidable moyen d’évasion et de découverte, offrant une liberté sans égal : pas besoin de réserver à l’avance sa chambre d’hôtel ou de manger au restaurant à chaque repas. Pour une famille, l’avantage n’est pas neutre.

Il séduit, mais, dans le même temps, il suscite d’inévitables questions, vu l’apparente complexité du véhicule qui se situe au carrefour de deux univers, celui de l’automobile et de la maison. La réglementation, le stationnement, l’autonomie au quotidien, voilà autant de sujets d’interrogations, sinon de légitimes inquiétudes, auxquels nous entendons répondre sous une forme assez simple, celle des questions-réponses.

Cette rubrique est aussi la vôtre. Vous pouvez nous adresser vos questions via notre formulaire de contact.

Ailleurs sur le web