• 110km/h sur autoroutes (90km/h si plus de 12T.)
  • 100km/h sur routes à deux chaussées séparées par un terre-plein central (80km/h si plus de 12T.)
  • 80km/h sur les routes hors agglomération
  • 50km/h sur les routes en agglomération (même en cas de panneau de limitation de vitesse supérieure, par exemple 70km/h).

Notez ici que le conducteur doit indiquer ces limitations en apposant un disque à l’arrière de son camping-car.

Les camping-cars poids-lourds ou ensembles de véhicules dont le PTAC dépasse 3 500 kg doivent également respecter certaines interdictions et obligations de contournement inhérentes à leur poids : dépassements ou distances de sécurités réglementés, centres-ville interdits, croisements, passages sur les ponts, routes étroites ou verglacées etc. En revanche, ils ne sont pas visés par les règles sur les transports de marchandises ou les transports en commun. Soulignons enfin que tous les véhicules ou ensembles de véhicules de plus de 3,5T. doivent s’acquitter, sur autoroute, des tarifs de la catégorie 3 (ou 4 si double essieu). Un contrôle technique annuel est par ailleurs obligatoire.


Questions Réponses : Le camping-car séduit un nombre important de Français. C’est assez naturel, car ce véhicule à vivre reste un formidable moyen d’évasion et de découverte, offrant une liberté sans égal : pas besoin de réserver à l’avance sa chambre d’hôtel ou de manger au restaurant à chaque repas. Pour une famille, l’avantage n’est pas neutre.

Il séduit, mais, dans le même temps, il suscite d’inévitables questions, vu l’apparente complexité du véhicule qui se situe au carrefour de deux univers, celui de l’automobile et de la maison. La réglementation, le stationnement, l’autonomie au quotidien, voilà autant de sujets d’interrogations, sinon de légitimes inquiétudes, auxquels nous entendons répondre sous une forme assez simple, celle des questions-réponses.

Cette rubrique est aussi la vôtre. Vous pouvez nous adresser vos questions via notre formulaire de contact.

Ailleurs sur le web