, qui doit respecter les mêmes règles que les véhicules ou ensembles de véhicules de sa catégorie. Ainsi, tant que son PTAC est inférieur à 3500kg et sa longueur inférieure à 7 mètres (y compris avec un attelage), un camping-car a les mêmes droits et devoirs qu’une voiture particulière.


Questions Réponses : Le camping-car séduit un nombre important de Français. C’est assez naturel, car ce véhicule à vivre reste un formidable moyen d’évasion et de découverte, offrant une liberté sans égal : pas besoin de réserver à l’avance sa chambre d’hôtel ou de manger au restaurant à chaque repas. Pour une famille, l’avantage n’est pas neutre.

Il séduit, mais, dans le même temps, il suscite d’inévitables questions, vu l’apparente complexité du véhicule qui se situe au carrefour de deux univers, celui de l’automobile et de la maison. La réglementation, le stationnement, l’autonomie au quotidien, voilà autant de sujets d’interrogations, sinon de légitimes inquiétudes, auxquels nous entendons répondre sous une forme assez simple, celle des questions-réponses.

Cette rubrique est aussi la vôtre. N’hésitez pas à nous contacter pour nous poser vos questions.

Ailleurs sur le web