Il règne en maître sur le marché du camping-car. Pourtant, connaissez-vous réellement le Fiat Ducato spécial camping-car repris par l’ensemble des constructeurs de cellule ? On vous dit tout en 10 points.

1. Voie arrière élargie

La voie arrière élargie à 1980 mm* – contre 1720 mm pour l’ancienne génération (avant 2006) et 1790 mm pour le châssis standard – est l’un des atouts majeurs du Ducato spécial camping-car. Cette caractéristique technique, associée à un empattement standard de 3800mm, confère au véhicule une meilleure tenue de route, puisque les roues se retrouvent au droit de la carrosserie. Cela limite les risques de roulis dans les virages et lors des dépassements. Cette largeur de voie accroît légèrement la surface intérieure aménageable.

(* À titre de comparaison, l’espace entre les deux roues de l’essieu arrière est de 1730 mm – ou 1860 mm en option – sur le Renault Master et de 1980 mm sur le Ford Transit.)

2. Châssis allégé

Ce châssis spécial camping-car se compose d’une structure singulière et allégée, composée de traverses et de longerons de moindre section que ceux habituellement utilisés sur le châssis cabine standard. Le plancher de la cellule participe de la rigidité de l’ensemble.

3. Centre de gravité abaissé

Moins haut, ce châssis spécial camping-car favorise par l’écartement des traverses l’installation de coffre technique et des réservoirs sous plancher. Ce choix abaisse le centre de gravité, ce qui optimise encore le comportement routier.

4. Suspensions spécifiques

Un quatrième élément, et non des moindres, améliore la tenue de route ainsi que le confort des passagers : c’est la suspension. Celle-ci fait l’objet d’une étude approfondie pour répondre aux impératifs de charge. Le Fiat Ducato bénéficie ainsi d’une combinaison : suspensions à roues indépendantes à l’avant (type MacPherson) et à pont rigide avec ressorts à lames paraboliques à l’arrière.

Les premières confèrent au véhicule un guidage de qualité, tandis que les secondes ont l’avantage de pouvoir supporter une plus grande charge et de mieux absorber les chocs. Notez aussi que des barres anti-roulis à l’avant et à l’arrière, augmentent la stabilité de l’ensemble.

5. Cabine prête à la transformation

Fiat réalise en amont – sur une chaîne de montage distincte de celle des utilitaires – de multiples opérations sur la cabine. À commencer par l’installation de sièges à embase pivotante sur 180° (avec double accoudoirs, supports lombaires, manettes de réglage de la hauteur etc.). Le frein à main, placé à gauche du conducteur, n’entrave ni la rotation ni la circulation. Une fois pivotés, les fauteuils coulissent pour se rapprocher de l’espace dînette.
La firme italienne ne s’arrête pas là et se charge également de la découpe du toit et de la cloison de cabine, à la demande des fabricants de cellules, qui gagnent ainsi de précieuses heures de travail.

6. Prédisposition à l’allongement du châssis et châssis Al-Ko

Disponible en 5 longueurs et 6 empattements, ce châssis apporte des solutions d’aménagements. Mais pour pouvoir répondre aux demandes spécifiques des constructeurs (porte-à-faux arrière plus long, installation d’un garage…), Fiat équipe les longerons arrière de supports d’extensions de châssis.
Par ailleurs, l’entreprise transalpine monte directement sur chaîne les brides de raccordements au châssis Al-Ko.

7. Châssis connecté

Là encore, cette caractéristique s’adresse directement aux constructeurs et carrossiers. Pour leur éviter d’intervenir sur le faisceau électrique multiplexé (utilisant le protocole de communication dit CAN), Fiat a implanté des prises et des boîtiers de connexion électriques en différents endroits du châssis. De quoi assurer une plus grande fiabilité de connexion aux futures installations électriques.

8. Moteurs performants

Le passage aux normes Euro 5, lors de la saison 2011/2012, a été l’occasion pour Fiat de développer non plus trois mais quatre motorisations sur le Ducato (115, 130, 148 et 177 ch). Toutes possèdent quatre cylindres en ligne avec quatre soupapes par cylindre et un double arbre à cames en tête. Hormis le bloc 3,0 litres de 177 ch, tous les moteurs adoptent la technologie Multijet II, très performante en termes d’injection et de gestion moteur. Concrètement, ce nouveau circuit d’alimentation optimise la combustion du carburant, gage d’une consommation moindre, tout en engendrant moins de particules et d’émissions polluantes.

9. Sécurité de conduite

Cet argument technique est un élément clé dans le choix d’un porteur. La cabine se voit dotée de renforts structurels à haute résistance en cas de choc. On retrouve par ailleurs des supports de rétroviseurs allongés, offrant une visibilité arrière adaptée aux gabarits des camping-cars et facilitant les manœuvres. Le pare-brise et les vitres latérales de ce Ducato offre également un champ de vision maximal. A savoir : 14° vers le haut et 17° vers le bas, soit le meilleur champ de vision de sa catégorie (selon le constructeur).

Citons enfin les nombreux équipements de sécurité dont est équipée la cabine : dispositif anti-dérapage lors des freinages d’urgence (ABS et EBD), airbag conducteur, interrupteur de carburant et d’alimentation électrique qui supprime tout risque d’incendie, ceintures de sécurité 3 points etc. En option, il est également possible de retenir le système de contrôle électronique de la stabilité (ESP) – incluant notamment l’aide au démarrage en côte Hill Holder – ou encore le dispositif « Traction Plus » qui permet de se dégager facilement quand l’adhérence n’est pas optimale (en utilisant un simple bouton).

10. Confort en cabine

Le Fiat Ducato offre une prise en main aisée, grâce notamment au diamètre réduit et à l’inclinaison du volant, analogues à ceux que l’on trouve dans le monde de l’automobile. L’insonorisation a également été soignée, tout comme l’isolation thermique. Outre la bonne conception des sièges, déjà évoquée, la cabine accueille de nombreux rangements: compartiment réfrigéré pour une bouteille d’1,5 litre, porte-gobelet ou canette, compartiment fermant à clé pouvant contenir un ordinateur portable, grande poche à deux compartiments dans les panneaux de porte etc. Depuis 2012, le porteur peut également être doté d’une boite robotisée (« Comfort-Matic »), associée avec les moteurs 130 et 148 ch.

Conclusion :

Les vrais atouts de ce châssis spécial camping-car résident dans sa tenue de route optimale (voie arrière élargie, suspensions spécifique, châssis abaissé et allégé…) et sa prédisposition aux multiples opérations de transformation en camping-car (surface intérieure aménageable plus grande, raccords Al-Ko, extensions de châssis, découpage du toit et de la cloison…).

Rappelons aussi que le constructeur italien peut se targuer d’avoir un véritable service d’assistance dédié aux camping-caristes : le réseau Fiat Camper assistance, déployé dans 1100 points en Europe, joignables 24h/24 et 7j/7. Le réseau Fiat Professional complète ce dispositif avec près de 7400 concessions agrées pour réparer votre véhicule ou vous fournir des pièces détachés.

Ailleurs sur le web