d’une nouvelle génération, mais les modifications apportées changent la donne pour le Sprinter. Nouveau visage, cabine revue, versions Euro VI BlueTec, équipement renforcé, etc.. 

Dans les faits, le constructeur s’est surtout employé à réduire la consommation de ses mécaniques. Le processus d’injection de combustion a été retravaillé, la pression du turbo également, la routine pour ce constructeur qui s’est plus précisément penché sur la question des émissions polluantes. 
Mercedes a fait la traque aux oxydes d’azote, les nocives Nox, en recourant à la technologie dite SCR (réduction catalytique sélective, en bon français), laquelle consiste à envoyer de l’urée, pour la circonstance baptisée AdBlue, dans les gaz d’échappement. 

Le Sprinter ainsi motorisé, toujours est-il, répond à la très drastique norme Euro VI, une première là encore dans le monde des véhicules professionnels. Pour clore, Mercedes a abaissé le châssis du Sprinter, au plus grand profit de son profil aérodynamique, mais offre la possibilité d’adapter le châssis Al-KO double essieu (depuis 2008) et d’un PTCA de 6 tonnes équipé de série d’un ralentisseur Telma.

{tab Sprinter 316 / 516}

Cylindrées : 2,15 L CDi
Puissance Réelle : 163 ch. / 120 Kw
Puissance Fiscale : 7 ch.
Couple Maxi : 360 Nm
Boite : 6 rapports

{tab Sprinter 316 / 519}

Cylindrées : 2,3 L CDi
Puissance Réelle : 190 ch. / 140 Kw
Puissance Fiscale : 10 ch.
Couple Maxi : 440 Nm
Boite : 6 rapports

{/tabs}

Total
0
Shares
Ailleurs sur le web