Si la fabrication des camping-cars Knaus et Weinsberg s’est arrêtée pendant plusieurs semaines, faute d’approvisionnement, d’autres services ont poursuivi leurs activités. C’est notamment le cas de l’atelier de confection, où les couturières ont délaissé les rideaux et les housses pour produire des masques à partir des stocks de tissus à disposition dans l’entreprise. Au final, 260 000 masques ont été confectionnés et envoyés à l’ensemble des concessionnaires en Europe.

En France, les distributeurs reçoivent progressivement leur dotation qui comprend, en plus des masques, du matériel divers de protection et de désinfection des bureaux et des véhicules.

Au travers de cet investissement massif, le groupe Knaus-Tabbert soutient son réseau et l’accompagne dans la mise en place de mesures de sécurité. Une démarche pas si courante qui participera au retour de la confiance le moment venu.

Filtration de l’eau

La crise sanitaire accélère aussi la généralisation du système de filtration BWT déjà monté sur certains camping-cars Knaus et Weinsberg. Les deux marques veulent maintenant aller plus loin et l’étendre à d’autres gammes, après une première expérimentation jugée concluante.
Le système filtre les substances qui contaminent l’eau potable ou se développent dans le réservoir du camping-car, sous l’effet cumulé de la chaleur et de la stagnation. Cela constitue un terrain idéal pour la prolifération des micro-organismes.

Ailleurs sur le web