Une étude exclusive conduite par Camping-car Park présente le 1er « Baromètre du tourisme en camping-car au cours de la saison estivale ». Menée auprès d’un échantillon représentatif de 7600 camping-caristes français, elle offre une photographie inédite et passionnante sur leurs intentions de voyages dans les prochaines mois et dans le contexte si particulier de post-confinement.

Civisme et soutien aux commerçants locaux

L’actualité influence majoritairement leur décision. Alors que les camping-caristes avaient principalement voyagé au mois d’août en 2019, ils sont nombreux à vouloir éviter cette année les vacances scolaires et la foule en cette période post-confinement. Ils  prévoient de partir très majoritairement en juin (71%) et en septembre (85%), et à un degré moindre en juillet (55%) et en août (53%) (plusieurs réponses possible).

De la même manière, le choix de la destination sera grandement influencé par la conjoncture.

● Cet été, 92% des camping-caristes annoncent vouloir passer leurs vacances en France. Ils citent trois raisons principales : la fidélité à la destination France (35%), la volonté de soutenir les commerçants, restaurateurs et artisans français dans la crise (29%) et la volonté de ne pas trop s’éloigner de leur domicile (24%). En outre, 71% accepteraient de se limiter aux départements limitrophes pour assurer un déconfinement progressif.

La Bretagne en tête des préférences

● Au palmarès des régions françaises, la Bretagne s’annonce comme la 1ère destination régionale et devrait accueillir 19% des camping-caristes, soit environ 3 millions de nuitées, devant la Nouvelle Aquitaine (17%), l’Occitanie (16%), l’Auvergne-Rhône-Alpes (14%), la Normandie (7%) et les Pays de la Loire (6,5%).

● Les camping-caristes partiront majoritairement entre 3 et 6 semaines cet été.

●  Durant leur balade, les camping-caristes privilégient les visites de villes et de villages (87%), les balades à pied (80%). Viennent ensuite les visites de musées et de sites du patrimoine (64%), les balades à vélo (64%) et l’achat de produits du terroir (59%).

27 millions de nuitées !

Dans notre secteur, les chiffres d’impact sont rares. Parmi toutes les informations que l’étude  CAMPING-CAR PARK met en lumière, nous retiendrons celle du poids de l’hébergement des camping-cars  dans l’économie française. Avec 27 millions de nuitées, ce marché rapporte 1,4 milliard d’euros par an, dont 800 M€ au cours de la seule période estivale. Un couple de camping-caristes dépense en moyenne 52 euros par jour : 40 euros pour les acteurs économiques locaux et 12 euros pour l’hébergement.

✔️ CAMPING-CAR PARK est le 1er réseau européen d’aires d’étape et d’aires de services pour camping-cars. Fondé en 2011 par deux experts du développement touristique des territoires, le réseau dénombre plus de 200 aires en Europe.

Ailleurs sur le web