Aujourd’hui, près de 70% des camping-cars neufs vendus dans l’Hexagone en sont équipés. Un lit central donne l’impression de dormir “comme à la maison”. Les Français tiennent à leur confort de couchage et font le choix d’une chambre de dimension presque domestique.

Cette configuration, prévue à l’origine sur les grands intégraux poids-lourds, se décline également sur les véhicules de moins de 7 mètres. Combinant confort, compacité et prix, les “profilés” équipés d’un lit central sont les plus demandés.

Tous types de véhicules confondus, voici les principales raisons du succès de la chambre à lit central :

AUTOSTAR1 / Un lit comme à la maison

Un lit positionné au centre de la pièce permet de retrouver les habitudes acquises à la maison. Chacun son côté, une lumière individuelle, la table de chevet pour poser les lunettes et le livre. C’est parfait. Et plus besoin d’enjamber son voisin pour sortir du lit au milieu de la nuit.
> NOTRE CONSEIL : Si le lit central est très séduisant, il connaît aussi ses détracteurs qui lui reprochent de prendre trop de place dans un espace compté. Il faut préserver les équilibres.

2 / On respire !
Dans cette configuration, la chambre est spacieuse, lumineuse et offre de belles perspectives. Généralement, de larges baies panoramiques évitent toute sensation de confinement.
> NOTRE CONSEIL : A trop se focaliser sur le seul lit central, on perd de vue un point important : la circulation dans un camping-car. Un espace trop étriqué ne permet pas de se croiser, ni même de se changer.

3 / Plus pratique pour faire le lit
Des deux côtés, on accède au lit, ce qui offre de nombreux avantages. Nul besoin de se contorsionner pour border les draps. Et lorsqu’il faut se lever pendant la nuit, il n’est pas nécessaire d’enjamber son conjoint. Pour faciliter la circulation, le matelas est généralement biseauté en pied.
> NOTRE CONSEIL : C’est vrai, la corvée du matin, lorsqu’il s’agit de redresser proprement le lit, sera simplifiée, mais pas totalement évacuée. Glisser les draps et couvertures le long des penderies relève parfois du tour de force…

4 / Des dimensions domestiques
Le matelas peut atteindre des proportions comparables, voire supérieures, à celles que l’on constate à la maison (160 x 200 cm sur le nouveau Challenger Graphite 398 XLB – photo ci-dessous).
> NOTRE CONSEIL : La dimension du lit ne doit pas se faire au détriment des autres espaces de vie et des rangements.

Challenger

5 / Intimité garantie
Grâce à une cloison coulissante ou une porte battante, l’intimité de la chambre est préservée. On peut se changer ou faire la sieste dans la journée, à l’abri des regards. Ce n’est pas exclusif aux camping-cars à lit central, mais cette aptitude participe grandement à son succès. Une vraie chambre + un salon/cuisine : on est véritablement dans un deux pièces.
> NOTRE CONSEIL : Il faut prendre en compte toutes les situations possibles pour préserver réellement l’intimité de la chambre. Il arrive que la porte de séparation de la chambre ferme aussi le cabinet de toilette. Pas très pratique à l’usage…   

6 / Douche et toilettes indépendantes
Dans sa configuration la plus répandue, la chambre à lit central associe un espace douche indépendant et un compartiment toilette séparé ; les deux peuvent être réunis pour former une pièce unique grâce à des portes coulissantes et battantes.
> NOTRE CONSEIL : Sur les modèles les plus courts, autour de 7m, la douche fait partie intégrante de la chambre. Vérifiez si le lanterneau de douche est occultant, sous peine d’être réveillé aux premières lueurs du jour… Contrôlez aussi que le chemin contournant le pied de lit n’oblige pas à laisser la porte des WC ouverte.

NOTIN CALVIA

7 / Raccourcissement du couchage : un gain de place appréciable
Pour faciliter la circulation dans la journée, certains constructeurs proposent de réduire l’emprise du lit en relevant – électriquement ou manuellement – la tête de lit. On gagne ainsi quelques dizaines de centimètres en pied. Une manœuvre à laquelle il difficile d’échapper compte tenu du peu de place parfois disponible.
> NOTRE CONSEIL : Sur les véhicules les plus compacts, il faut relever quotidiennement la tête de lit dans la journée sous peine de compromettre le passage. Rien de très compliqué. Notez toutefois que le mouvement du lit bouscule l’ajustement des draps ou de la couette. Ceci risque de contrarier certaines personnes. On peut y remédier avec une sangle et des petites pinces.

8 / Avec la soute garage
La chambre avec lit central est souvent associée à une grande soute garage réglable en hauteur. Cette tendance forte des années passées s’impose actuellement comme la règle. En fonction de son chargement, le camping-cariste choisit le volume de la soute. Une solution idéale pour ceux qui ne sont pas prêts à faire une croix sur l’espace de rangement. Attention tout de même à la marche !
> NOTRE CONSEIL : Séduisante sur le papier, la soute à hauteur variable n’apparaît pas forcément pertinente à l’usage. Plus le lit est haut et plus le passage s’avère délicat. Si vous privilégiez cette fonction, faîtes-le sur des camping-cars plus longs.

Autostar

D’INÉVITABLES COMPROMIS : Pour les fabricants, faire tenir une chambre à lit central dans un véhicule de moins de 7 m relève du défi. Cette course à la compacité nécessite quelques sacrifices que l’utilisateur doit bien prendre en compte. L’espace en salon et la longueur du bloc cuisine sont forcément impactés. Le choix d’un réfrigérateur plus étroit est également nécessaire.

Dans la chambre, la taille de la literie sera revue à la baisse, avec une longueur de matelas n’excédant pas 190 cm. Certains constructeurs (Bavaria, Pilote) ont réussi l’exploit de proposer des camping-cars à lit central sur 6,49 m. S’ils préservent le confort de la chambre, ces constructeurs ont dû développer des solutions compactes et modulables pour la salle d’eau, le salon ou le coin cuisine.(ci-dessous Pilote P650C)Pilote 656C

CONCLUSION : de prime abord, la chambre avec lit central revêt de nombreux avantages. Cependant, une réflexion d’impose avant de se lancer. Bien que fonctionnel et confortable, ce mode de couchage vous convient-il vraiment ? Êtes-vous vraiment prêt à sacrifier le volume du salon, la cuisine, au profit du seul confort dans la chambre ? Établir les priorités semble incontournable. Si le couchage est au centre de vos préoccupations, alors le lit central est fait pour vous. S’il est dans vos habitudes d’héberger amis ou famille, si la convivialité d’un salon plus spacieux vous tient à cœur, d’autres solutions s’offrent à vous.

Ailleurs sur le web