Elle n’a plus la côte, mais elle résiste. Née avec le camping-car, la capucine n’a jamais vraiment quitté nos routes, ni les concessions de véhicules de loisirs. Si on la croise plus facilement sur les sites de location ou d’occasions, une place lui est toujours réservée dans la collection 2021 des constructeurs. La capucine n’a pas dit son dernier mot !

Reconnaissable par sa grande protubérance au dessus de la cabine qui héberge un grand lit, c’est le camping-car chouchou des familles, apprécié pour ses 4 couchages permanents (au minimum). Nous avons passé en revue une vingtaine de marques : les capucines proposées sont plus variées qu’on ne pourrait l’imaginer !

• VOIR AUSSI : Capucine, la championne du volume à vivre

1 – BENIMAR : l’entrée de gamme soignée

La marque espagnole fabrique des capucines depuis 40 ans. La gamme Sport compte 4 modèles, 2 sur Ford Transit et 2 sur Fiat Ducato, de 6,76 m à 7,43 m (de 49.300 € à 53.400 €). Original, le modèle S623 (6,91 m) embarque des lits jumeaux arrière, il totalise 7 couchages avec la transformation du salon en L.

♦ On aime
La capucine Benimar Sport S340 Up (6,76 m), un modèle “prêt à partir” tout équipé sur Ford 170 ch à 49.300 € (inclus : store, panneau solaire, TV & antenne, volant cuir, radar de recul, cales…)

2 – CARADO : la capucine la moins chère du marché

La Série A Carado totalise 4 capucines de 5,95 m à 7,25 m sur Fiat Ducato (de 42.070 € à 49.405 €). Conçue pour 4 personnes la petite capucine Carado A 132 (5,95 m de long) affiche le tarif le plus bas du marché (42.070 €). Les 3 autres modèles disposent de 4 places route + 2 en option.

♦ On aime
La capucine Carado A 132 pour son petit prix 42.070 €, sa charge utile de 683 kg, et son lit de capucine relevable qui permet de dégager l’espace au dessus de la cabine.

3 – CI : une soute géante

Pourvoyeur de capucines depuis des décennies, l’italien CI compte aujourd’hui 2 modèles Horon Go sur Ford Transit à 49.990 € “tout équipé” : 77 M (6,99 m) et 90 M (7,43 m). Malgré son petit format moins de 7 mètres, la capucine Horon GO 77 M accueille 7 places CG, 7 couchages et une double dînette.

♦ On aime
La soute de la capucine CI Horon GO 90 M au volume record. Accessible par 2 portes (132 x 137 cm) + une trappe intérieur, elle intègre 2 placards dont un amovible. Au dessus, le lit transversal surélevé affiche 212 x 189 cm.

4 – CONCORDE : des capucines poids lourd de luxe

Le catalogue du constructeur haut de gamme Concorde compte 9 modèles de capucines dont un 4×4. Exclusivement sur châssis poids lourds :  Iveco Daily, Eurocargo et Mercedes Atego. Ces luxueuses capucines font dans la surenchère : de 7,43 m à 9,43 m de long, PTAC de 6,5T à 12T, et des tarifs de 166.800 € à 292.950 € !

♦ On aime
Le luxe incomparable des capucines Concorde ! Le modèle Cruiser 791 RL SUV 4×4 (7t, Iveco Daily, 8,05 m, 206.720 €) équipé d’un puissant turbo diesel 4 cylindres 180 ch à transmission intégrale.

5 – DETHLEFFS : pour tous les goûts

La diversité prime chez Dethleffs. Les Trend A sur Fiat Ducato (6,51 m et 7,06 m) avoisinent les 60.000 €. Plus haut de gamme les deux XXL A, lit central ou lits jumeaux, sur Iveco Daily 6,7 t affichent 8,86 m et 148.390 € (charges utiles : 1656 kg !). Entre les deux, le grand Trend A 7877-2 (8,60 m, Fiat 5T) affiche un tarif séduisant à 79.990 €.

♦ On aime
La capucine poids lourd, à prix léger (79.990 €), Dethleffs Trend A 7877-2 (8,60 m) sur châssis Fiat Al-ko rabaissé double essieux. Les familles apprécieront son double plancher, sa charge utile de 1243 kg, son intérieur spacieux et cosy pour 6 personnes.

6 – ETRUSCO : l’élégance

Après le lancement d’une première capucine la saison dernière (A 7300 DB, 7,25 m), la jeune marque Etrusco propose une deuxième référence A 6600 DB (6,70 m). Les deux modèles sur Fiat Ducato sont affichés respectivement à 49.790 € et 48.250 € avec 4 places route (+ 2 en option).

♦ On aime
Le design intérieur, le choix d’ambiance textile Campabia ou Aosta, le lit de capucine relevable, les lits superposés de l’Estrusco A 6600 DB dont le lit en partie basse est escamotable pour agrandir la soute.

7 – EURA MOBIL : les plus compactes

Chez Eura Mobil les 6 capucines Activa One sur Fiat Ducato affichent des longueurs ne dépassant pas les 6,99 m. La 550 MS est la capucine la plus courte du marché : seulement 5,89 m ! De 4 à 6 places nuit, leurs tarifs oscillent de 63.100 à 67.150 €, elle sont toutes équipées d’un double plancher 37 mm chauffé et isolé, elles bénéficient d’une garantie de 10 ans pour l’étanchéité et de 3 ans pour les meubles.

♦ On aime
La nouvelle Eura Mobil 650 HS (6,50 m) avec ses lits jumeaux de capucine et son salon en U arrière. Les 3 lits superposés de la 650 VB. La très compacte 550 MS (5,89 m). Le pack déco Beach Home (990 €) qui transforme la capucine en studio coloré de bord de mer.

9 – FRANKIA : luxe, Al-ko et double essieux

La marque allemande Frankia cible le haut de gamme avec 4 capucines poids lourds sur châssis Fiat Ducato surbaissé Al-ko de 4,5 t à 5,5 t. Trois dans la gamme F-Line (7,06 m à 8,37 m, de 93.285 € à 115.508 €) et une dans la gamme Titan à double essieux (A 840 Plus 137.428 €). Seulement 2 places route et 2 couchages de série (place CG et 2 couchages en option).

♦ On aime
Les implantations uniques et luxueuses des capucines Frankia : équipées d’immenses salons lounge arrière et de lits jumeaux de capucines avec toit ouvrant panoramique. Les nombreuses options sont à l’avenant.

9 – GIOTTILINE : une offre classique

De son mariage avec PLA, l’italien Giottline a hérité des petites capucines Siena (ex Happy), 4 modèles de 5,99 m et 6,99 m, tarifs de 44.200 € à 47.600 €. – (Dommage de n’avoir pas reconduit les capucines de poche PLA Happy 415 et 420) -. Également au catalogue, le Therry T45 (7,29 m 54.200 €). Toutes les capucines GiottiLine sont greffées au châssis Citroën Jumper.

♦ On aime
Giottiline concentre tout ce que l’on attend d’une capucine : nombreux couchages et places route (7 pour la Siena 435 !), des espaces de vie fonctionnels, ainsi que des petits prix (à partir de 44.200 €),

10 – HOBBY : la qualité allemande

Trois capucines Optima Ontour figurent au catalogue Hobby. Greffées au Citroën Jumper elles affichent des longueurs de 6,23 m à 7,18 m (53.900 à 56.200 €). Les lits de capucine relevables bénéficient de tirant d’air réduits, conséquence d’une hauteur extérieure parmi les plus réduites des capucines : 3,03 m vs 3,15 m en moyenne.

♦ On aime
La confortable banquette latérale des 2 grands modèles Hobby. La qualité de l’équipement proposé, le style intérieur moderne, ainsi que le design extérieur carré de la capucine.

11 – KNAUS : look sportif et équipements

Avec sa gamme L!ve Traveller, la marque allemande Knaus privilégie des modèles de capucines courtes (5,96 m à 6,98 m). Elles offrent jusqu’à 6 places, route et couchage, et arborent un look résolument sportif (54.955 à 62.105 €).

♦ On aime
Ces capucines Knaus maintes fois récompensées par les lecteurs de la presse allemande. La solide conception qui repose sur un toit renforcé en fibre de verre et des cadres Pro.Tec en aluminium. La pléthore d’équipements et accessoires de haute facture.

12 – LAIKA : une ligne séduisante

Grand promoteur de la capucine à ses débuts, Laika ne propose plus qu’une capucine Kosmo F510, un modèle classique de 7,25 m que le groupe Hymer (auquel Laika appartient) décline dans plusieurs marques (Carado A 464, Etrusco A 7300 DB, Sunlight A 70). La Kosmo F510 affiche un tarif plus élevé (56.990 €) justifié par des finitions supérieures, un mobilier en mélange d’essence de bois, des baies alu affleurantes, 6 places route de série, etc.

♦ On aime
La hauteur intérieure de 2,09 m, le lit de capucine rabattable, ainsi que les 2 baies à l’avant. Ces dernières apportent luminosité, offrent un beau panorama extérieur, et redorent l’esthétique de la capucine.

13 – MCLOUIS : bon rapport qualité-prix

McLouis retient quatre capucines en 6,99 m et une de 7,41 m, dans une petite fourchette de prix de 47.990 € à 48.990 €. Au programme :  lit transversal, lit superposés, lits jumeaux et un rarissime lit double superposés à bord de la Glamys 220 (8 couchages).

♦ On aime
La McLouis Glamys 222 (6,99 m, lits superposés) une capucine typiquement familiale avec 7 places route de série, 7 couchages, une double dînette et une belle perspective intérieure, accessible par une porte cellule arrière.

14 – MOBILVETTA : la classe italienne

Deux capucines figurent au catalogue Mobilvetta : Kea M74 (7,26 m, lit transversal) et M76 (7,26 m, lit central) au tarif unique de 66.990 €. La marque ce distingue par son design intérieur raffiné, son mobilier de grande qualité et des parois de cellule en matériaux résistants.

♦ On aime
Le style d’inspiration nautique, les finitions, les dessins et formes des assises, les petits détails chromés sur les portes de placards laquées, les trappes dans le plancher, l’éclairage avec variateur d’intensité, le plafond matelassé, etc.

15 – PILOTE : bien équilibrée

Chez Pilote, 2 capucines de 6,99 m composent la gamme Family Essentiel : C690G (lit transversal) et C690S (lits superposés), affichées à 52.900 €. Des modèles taillés pour 6 personnes : places CG et couchages. A compléter avec le pack Access (2290 €) ou Traveler (3090 €).

♦ On aime
Le beau volume intérieur de la C690G pour une capucine de moins de 7 m. La vaste soute décaissée de 3200 L, surmontée d’un lit de 131 x 219 cm avec sommier à lattes et matelas Bultex.

16 – RIMOR : le spécialiste multi-châssis

Si une capucine trône en couverture du catalogue Rimor 2021, ce n’est pas un hasard, la marque généraliste spécialiste de l’entrée de gamme, compte pas moins de 12 modèles, un record ! On retrouve des capucines dans quatre gammes : Hygge (Renault Master), Evo (Ford Transit), Seal et Super Brig (Fiat Ducato), de 6,48 m à 7,37 m pour des tarifs s’échelonnant de 42.990 € à 64.456 €.

♦ On aime
La variété des porteurs (Rimor propose la seule capucine Renault du marché) et la diversité des implantations : lits superposés longitudinaux sur l’Evo Sound, double banquette en L de la Seal 50, salon en U de la Super Brig Suite.

17 – ROLLER TEAM : clé en main

Le constructeur italien Roller Team décline les modèles de sa marque sœur CI. On retrouve 2 capucines sur Ford Transit, Kronos Go 277 M (6,99 m) et 290 M (7,43 m) au tarif de 49.990 € incluant de nombreuses dotations de série.

♦ On aime
Le concept clé en main de la gamme Kronos Go, pas besoin de passer par la case option, les capucines sont équipées de série de : régulateur et limiteur de vitesse, ESP, pare-chocs avant peint, baies Seitz, autoradio Bluetooth DAB avec commandes au volant, panneau solaire, caméra de recul, store extérieur, TV 19’’, antenne TV digital, etc.

18 – SUNLIGHT : le style

Tout comme Carado, sa marque sœur, Sunlight propose quatre capucines sur Fiat Ducato, pour des tarifs allant de 42.490 € à 49.405 €. On retrouve au catalogue la capucine compacte de moins de 6 mètres, A60, au tarif canon de 42.490 €.

♦ On aime
Le style jeune et dynamique, des ambiances claires et lumineuses, associées à un mobilier fonctionnel.

19 – WEINSBERG : espaces maitrisés

L’allemand Weinsberg réserve au marché français deux capucines CaraHome sur les trois qu’elle fabrique sur Fiat Ducato, les plus courtes : 550 MG (5,97 m, 52.555 €) et 600 DKG (6,45 m, 54.595 €). La compacité réduit la largeur du lit de capucine à 140 cm (vs 150/160 cm chez les concurrents), il est relevable en option.

♦ On aime
Les volumes de soute pouvant accueillir des vélos, les astuces de rangements, les 6 places nuit de la 660 DKG (lits superposés et lit dinette), le frigo 177 L, le lavabo coulissant de la 550 MG, le grand choix de personnalisation des tissus.

20 – Et Chausson, Challenger, Bürstner… ?

Si, historiquement, quasiment toutes les marques ont commercialisé des capucines (encore aux catalogues Autostar ou Hymer il y a 10 ans), depuis les années 2000 elles ont été délaissées au profit des profilés et intégraux. Elles ne représentent aujourd’hui qu’une infime part des ventes de camping-cars neufs (moins de 1%).

Néanmoins certains constructeurs continuent de produire des capucines, sans les intégrer dans leur catalogue, préférant les réserver à des zones géographiques plus porteuses, ou pour le marché locatif. Ce fut le choix d’Adria il y a une dizaine d’années. Aujourd’hui c’est au tour de Chausson, Challenger, Bürstner; leurs capucines – encore au catalogue les saisons dernières –, sont toujours fabriquées mais ne sont plus vendues en France.


Voir également notre article consacré à la capucine. Ou comment la capucine, autrefois n°1 des ventes aujourd’hui passée de mode, reste la reine incontestée de l’habitabilité :
La championne du volume à vivre ⬇

Ailleurs sur le web