Hymer entend bien marquer les esprits cette saison et conforter son retour dans le top 10 des marques les plus en vues de l’Hexagone. Pour ce faire, le fabricant s’agite sur tous les fronts : création d’une marque de fourgons (Hymercars), élargissement du catalogue, nouveau logo…

La Classe B – dont le dernier rajeunissement remontait à 2010 – n’est évidemment pas en reste. La gamme se resserre autour de 8 plans, contre 10 l’an passé: 504 (lits superposés), 514 (lit transversal), 544 (sans lit permanent), 578 (lits jumeaux), 588 (lits jumeaux), 594 (lit transversal), 678 (lits jumeaux) et 698 (lit central). L’ensemble de ces modèles sur châssis Al-ko et double-plancher voient leurs prestations et leurs ambiances redéfinis.

Lifting de façade 
L’un des chantiers principal mené par Hymer aura été de retravailler complètement la face avant. Le pare-brise voit ainsi ses côtes augmenter, pour offrir une visibilité maximale depuis le poste de conduite. L’accessibilité au moteur a également été simplifiée et l’on note l’apparition de deux éléments empruntés à la gamme supérieure B-SL : les rétroviseurs de type bus et les fenêtres latérales, plus larges. La face arrière reçoit de son côté un tout nouvel habillage en mousse de polyuréthane, augmentant l’isolation thermique, ainsi qu’un support de feux à double niveaux. Aussi, les cadres de porte et de trappe s’imprègnent désormais de la couleur de la carrosserie.

La face avant des intégraux Classe B reçoit un pare-brise et des fenêtres latérales plus étendus, ainsi que de nouveaux rétroviseurs de type Bus. La face arrière, elle, accueille désormais de nouveaux supports de feu et un habillage PU.

Nouveau design intérieur
A l’intérieur, les changements sont également importants. Les parois reçoivent, comme tous les autres véhicules Hymer (sauf « Compact »), le nouvel habillage « Lino Sand ». La boiserie évolue aussi, avec le nouveau décor « Trentino » (« Umbria Select » en option). Celui-ci se distingue par ses portes de placards bi ton, au contraste moderne. Seule le meuble cuisine se pare ici de blanc. Côté ambiance, encore, l’ensemble de l’éclairage – direct ou indirect – est désormais assuré par des LED. Signalons enfin quelques détails qui changent comme les interrupteurs et prises électriques (idem B-SL) ou encore les poignées de meuble.

Sécurité renforcée
La dotation de série a également clairement été rehaussée. Niveau sécurité, tout d’abord, les intégraux Classe B accueillent désormais un airbag passager (en plus de l’airbag conducteur), le correcteur de trajectoire « ESP », l’assistance de freinage « ABS », le système d’anti-patinage « ASR », l’aide au démarrage « Traction plus » (qui permet de se dégager quand l’adhérence n’est pas optimale) ou encore l’aide au démarrage en côte « Hill Holder ».

La Classe B reçoit par ailleurs d’autres nouveaux équipements de série 

  • Feux de position jour
  • Sièges pivotants grand luxe « Aguti Lounge », réglables en hauteur et en assiette
  • Baies Seitz S7 avec stores Remiflair
  • Toit polyester anti-grêle
  • Trappes de soute gauche et droite sur tous les modèles
  • Penderies éclairées et lampe d’auvent à LED
  • Précablage Radio et TV + 6 haut-parleurs (cabine, séjour, chambre) + support TV
  • Tiroirs de cuisine compartimentables avec fonction de rappel
  • Matelas des lits (avant et arrière) à mousse froide et sommier à assiettes
  • Un suréquipement conséquent, donc, qui vient s’ajouter aux nombreux éléments qui étaient déjà proposés de série : climatisation, régulateur de vitesse, réfrigérateur Jumbo 160L., amortisseurs spéciaux à ressorts, sous plancher polyester etc.
  • Enfin, si l’ensemble des tarifs n’est pas encore connu, Hymer annonce que le B 698 (lit central) sera commercialisé à partir de 78 690€. Soit…le même prix que son prédécesseur ! Par rapport aux nouvelles prestations fournies, l’avantage client est ainsi chiffré à 2849€ par le constructeur.
Ailleurs sur le web