Bien sûr, vous ne retrouverez pas sur le Chausson Welcome 500 le lit à battant qui constituait la principale spécificité de son prédécesseur. La solution reste techniquement valable, mais elle présentait l’inconvénient de limiter l’usage du camping-car aux seuls couples, faute d’un couchage d’appoint supplémentaire. Sur le Chausson 500, vous profitez d’un lit de pavillon électrique, qui, descendu à mi-hauteur, libère un volume suffisant pour accueillir pour la nuit deux invités ; le pied télescopique de la grande table facilite la transformation de la dînette. La combinaison rejoint celle d’un Chausson 510 ou d’un Chausson 610, deux valeurs sûres du catalogue, dépourvues, comme le 500, de lit fixe au sol.

Même si des rapprochements avec des schémas existants restent possibles, la disposition générale du Chausson 500 apparaît plutôt originale. La surprise vient surtout de la position inhabituelle de la banquette route, située à l’arrière du camping-car, contrairement à 99% des modèles actuels. Loin d’être une formalité, l’installation exigea de revoir les points de fixation des ceintures de sécurité, puis de valider l’ensemble par un crash-test et une homologation.Sur le Chausson 500, la disposition du salon s’écarte des codes habituels. D’abord, il n’est plus question de faire appel aux sièges cabine, pourtant plus confortables que la banquette, pour regarder la télévision ou manger. Ensuite, l’un des deux convives aura pour seule perspective la cloison aveugle séparant le salon du cabinet de toilette. Pas follement réjouissant. Sur ce point, le Chausson 510 apparaît plus sympathique et convivial, mais il mesure trente centimètres de plus (5,99m sur Fiat Ducato) que le Chausson 500…. Enfin, les repas à quatre exige l’installation d’un tabouret en bout de table. Livré avec le véhicule, il sert également à caler la table de dînette une fois descendue à son plus bas niveau lors de la transformation en couchage. Reste à lui trouver une place lors des étapes de liaison.

Malgré le gabarit réduit et le lit de pavillon du Chausson 500, vous disposez de beaux rangements intérieurs, principalement concentrés dans une immense penderie. Un coffre sous banquette, des petits placards de pavillon et une armoire modulable dans la salle d’eau apportent des solutions supplémentaires. Le fond amovible de l’armoire ouvre sur soute, ce qui permet de transporter des objets assez longs.

A partir de 41 900 € en version Flash
Comme l’ensemble des profilés Chausson, le nouveau 500 sera disponible dans deux niveaux de finition, Flash ou Welcome, et sur deux bases distinctes : Fiat Ducato ou Ford Transit. La première version est affichée à 41 990 € sur le performant Ford Transit 2,2 125 ch. Toujours sur la même motorisation, comptez 46 990 € si vous passez en Welcome, le niveau supérieur. La différence de prix est sensible, mais se justifie par des services en plus, notamment le radar de recul, la porte cellule luxe, le verrouillage centralisé, le réfrigérateur AES (sélection automatique des énergies), les baies Seitz, trois mobiliers au choix, les housses de sièges, etc. [[Chausson]]

Ailleurs sur le web