Pour l’instant, la gamme resserrée se compose d’un modèle unique de 7,18m de long (T72) disponible en deux variantes d’aménagements : T72 GD-L (lits séparés) et T72 FD-L (lit en longueur). La dernière nous semble la plus intéressante dans la mesure où elle reprend un schéma classique mais y apporte des évolutions intéressantes comme le dégagement en pied de lit, ce qui facilite l’accès, et le grand cabinet de toilette fermé par une large porte coulissante. C’est de toute évidence une bonne surprise du salon de Düsseldorf.   
Frankia T72 GD-LFrankia T72 FD-LLa chasse aux kilos superflus ne modifie en rien la silhouette de ces profilés légers (< 3500kg), toujours conçus sur un double plancher chauffé de 24mm de haut, un châssis AL-KO et une ossature aluminium. Les spécificités Frankia sont donc maintenues.

Banova PlyCe qui change, c’est le mobilier réalisé dans un contreplaqué composé de plusieurs plis de balsa, un bois léger et souple, bien connu dans le secteur de l’ameublement, mais encore peu répandu dans le secteur du loisir, où chaque gramme compte. L’emploi de ce matériau, le Banova Ply, autorise des réductions de poids spectaculaires, mais exige de renforcer le vissage et le collage lors de l’assemblage du mobilier comme le reconnaît le patron de Frankia, Brend Rupprecht. Ces précautions utiles s’ajoutent à la fixation du mobilier sur de véritables tubes d’aluminium enchâssés dans la mousse Styrofoam des parois.

Au final, les profilés Frankia T72 affichent un poids à vide en ordre de marche de 2950 kg, ce qui leur laisse une charge utile appréciable de 550 kg compte tenu de leur conception spécifique et de leur longueur.

Le poids devient un critère stratégique chez nos voisins allemands qui s’empressent de faire maigrir leurs camping-cars, sous la contrainte de la réglementation, mais aussi des nouvelles orientations de la clientèle qui sait très bien que la masse est l’un des facteurs principaux de la consommation. Soumis à la limite des 3500 kg depuis longtemps, les fabricants français avaient pris, dans ce domaine, une longueur d’avance sur leurs homologues d’outre-Rhin.

Ailleurs sur le web