Si vous pensez encore que tous les camping-cars se ressemblent, c’est sans doute que vous n’avez pas vu le Bénimar Tessoro 485, un maxi profilé sur Ford Transit 155 ch affiché au prix de 47 990 € en dépit d’un équipement complet.

Bénimar gravit une à une toutes les marches du succès. Longtemps regardée avec condescendance, la marque espagnole du groupe Trigano s’impose comme une proposition crédible et vient bousculer les grands noms du camping-car. L’entreprise de conquête ne date pas d’hier, mais s’accélère aujourd’hui à la faveur de changements techniques majeurs.

Un solide plancher de 62 mm
Quelles que soient les gammes auxquelles ils appartiennent, les camping-cars Bénimar bénéficient de panneaux à double revêtement polyester, extérieur et intérieur. Peu de fabricants peuvent en dire autant. Mc Louis et Notin, deux marques du groupe Trigano, développent le même concept.Souple et résistant, totalement hydrophobe et facile d’entretien, le polyester offre de surcroît une finition supérieure, légèrement brillante.

Chez Bénimar, le toit et les parois latérales du camping-car sont construits sur le même modèle : ossature périphérique en PVC – l’abandon du bois est quasi total- et une âme isolante en mousse XPS (polystyrène expansé à cellules fermées) extrêmement rigide. La réalisation du plancher, le plus épais des panneaux de structure (62 mm, contre 29 mm pour les parois), reprend les mêmes principes, mais se démarque par l’usage de contreplaqué bois à l’intérieur, tandis qu’à l’extérieur, le polyester est préféré. Les raisons invoquées sont toujours les mêmes : résistances aux projections de pierres tout au long de la vie du camping-car et barrière étanche aux infiltrations.

Des faux airs de camion américain
Les éléments techniques, aussi importants soient ils, ne sauraient retenir l’attention au premier abord. Ce qui compte c’est le prix et le look. Sur ces deux points, le Bénimar Tessoro 485 se montre très séduisant. Avec sa calandre droite et son capot avancé, le Ford Transit muscle les lignes et les contours du Bénimar qui roule les mécaniques et se donne des faux airs de petit camion US. Il ne lui manque plus que le pare buffle et la sirène trois tons !

ESP de série
La bonne surprise vient du Ford 155 ch. retenu sur le Bénimar Tessoro 485 dans la longueur d’empattement maxi (3,95m) et une configuration spéciale camping-car avec voie large à l’arrière (1980mm) et un châssis surbaissé. Remarquable de puissance et de souplesse, il est capable d’allonger la course sans jamais s’essouffler. Il est équipé du système de contrôle dynamique de trajectoire (ESP) qui n’est pas obligatoire sur les camping-cars, mais dont l’action sur la vitesse de rotation de chacune des quatre roues, grâce à de multiples capteurs, permet de corriger la trajectoire du véhicule en cas de sous-virage (tirer tout droit) ou de survirage (l’arrière à tendance à vouloir passer devant). A l’ESP s’ajoute de nombreux équipements de série, tels que la climatisation cabine, le régulateur de vitesse ou la radio. L’offre est assez complète. Ne manque de série que la lumière extérieure et le dispositif de sécurité permettant de faire tourner le chauffage au gaz (Truma 4) en roulant. Un équipement indispensable si vous voyagez hors saison avec ou sans passagers aux places arrière.

Ailleurs sur le web