Succédant au 73 LD, sensiblement plus long, le Migrateur 70 LD allie les avantages du lit à la française et ceux d’un cabinet de toilette transversal, spacieux et lumineux, situé à l’arrière du camping-car. En moins de 7 m de long, la performance n’est pas si fréquente.

Ce n’est pas un scoop, Fleurette accorde une place centrale à la taille des camping-cars. Par exemple, la marque vendéenne n’a jamais cédé à la facilité et a toujours veillé au respect des dimensions de ses profilés qui affichent une largeur réduite à 2,23 m et une hauteur contenue à 2,65 m, quand d’autres culminent à près de 3 m !

C’est vrai les profilés Migrateur s’écartent des standards. Ils sont développés sur un châssis AL-KO surbaissé, gage d’un confort supérieur,  et ne bénéficient pas de lit de plafond escamotable. Ce gabrit de 2,65 m n’est pas seulement un atout en terme discrétion et de consommation, il l’est aussi à l’heure de l’hivernage du camping-car. En résumé, vous aurez moins de soucis à le garer sous un abri ou dans un garage.

La sortie du Migrateur 70LD s’inscrit parfaitement dans ce mouvement de fond qui vise à réduire l’encombrement des camping-cars. Héritier en ligne directe du Migrateur 73 LD, le 70 LD reprend dans l’ensemble la même disposition intérieure, articulée autour d’un lit à la française, une autre spécialité Fleurette, et une cuisine dont le dessin prend la forme d’un L. Rien ne manque : réchaud, évier, l’égouttoir sous abattant, le mitigeur en laiton chomé avec un bec antigouttes, la hotte aspirante et même la huche à pain, sans laquelle un Fleurette ne serait pas un Fleurette ! On peut aussi compter sur réfrigérateur 150 L de grande largeur (51cm) à sélection automatique des énergies.

La principale différence par rapport au 73LD, plus long de 38 cm, tient à la taille du salon, moins profond et généreux, mais tout à fait suffisant pour recevoir des amis et manger à cinq autour d’une table centrale. Celle-ci se compose d’une rallonge basculante et d’un pied télescopique fixé sur un petit podium intermédiaire entre le plancher de la cellule et celui de la cabine. L’estrade ne se prolongue pas le long de la banquette latérale, disposée dans dans la longueur du véhicule. En conséquence, les personnes de taille moyenne qui s’y installent pourraient avoir les pieds dans le vide.

Total
0
Shares
Ailleurs sur le web