Pour sa première saison au catalogue, le profilé 728 EB (7,46m de long) se hisse dans le top des ventes de la marque française et se voit ainsi réédité pour le printemps en version limitée « Titanium ». Découverte de ce séduisant trois pièces suréquipé, avec lit central attenant à une salle d’eau transversale.

Si le succès des camping-cars à lit central classique ne se dément pas, un autre plan a aujourd’hui la côte chez les utilisateurs : le lit central accessible par deux couloirs latéraux, menant à une salle de bain disposée dans la largeur du véhicule. Au moyen de portes coulissantes, l’aménagement permet de dissocier nettement trois espaces : la chambre, qui prend alors des allures de suite parentale ; la salle d’eau comprenant douche et WC en vis-à-vis et îlot central avec lavabo ; et enfin, la cuisine en L, jouxtant le coin dînette. Ce plan a le mérite de faire la part belle à l’intimité des occupants, en même temps qu’il cloisonne davantage l’habitacle et réduit par là même la sensation d’espace intérieur. Cruel dilemme.

Lit « Easybed »
En mode nuit, l’implantation propose deux couchages doubles de dimensions standards : l’un à l’arrière (189 x 138cm) et l’autre à l’avant (187 x 140/120cm), escamotable sous le toit manuellement. Le lit central, posé sur garage, présente ici l’avantage d’être modulable en hauteur via une commande électrique (« Easybed »). Ainsi, quand il est remonté au plus haut (+35cm environ), la soute à double accès peut accueillir un deux-roues en son antre (accès utile à droite : 114 cm x 76cm). Un plus toujours apprécié. Quant à l’accès au lit à l’intérieur, il reste facilité par la présence de deux marches de part et d’autre du couchage.
Titanium 728EB 11Titanium 728EB 12

WC séparé

Spacieux, le cabinet de toilette offre une parfaite intimité à chacun en retenant un coin WC pouvant être fermé par une porte à lamelles coulissante ainsi qu’une douche dotée de portes rigides feutrées.  Autre atout : le bac à douche en ABS reçoit deux bondes d’évacuations d’eau. Des petites attentions certes, mais auxquelles tous les concurrents ne pensent pas forcément… Seul bémol : l’un des deux accès à la chambre est coupé lorsque les portes de douche sont fermées. Un écueil malgré tout surmontable. Cette salle d’eau accueille par ailleurs un élégant meuble cylindrique en îlot central, intégrant lavabo et grand placard. La cloison centrale offre quant à elle un très joli  mélange de formes rectangulaires et courbées, de lumières directes et indirectes. Avec à la clé : un style avant-gardiste épuré, franchement classe pour un camping-car de gamme intermédiaire.

Déco moderne et lumineuse

La partie avant est logiquement dans les mêmes tons au niveau de l’ambiance. Le nouveau mobilier bicolore  s’associe bien au tissu de sellerie et coussins plus haut de gamme  « Salomon »,  ainsi qu’au revêtement de sol façon parquet. La déco est par ailleurs joliment mise en valeur par les jeux de lumière artificielle (spots bleu au sol et blanc sous le lit de pavillon, vestiaire d’entrée et crédence de cuisine rétroéclairés etc.) ainsi que par le skyroof.

Généreux, le salon permet de son côté d’accueillir jusqu’à cinq personnes autour de sa grande table multidirectionnelle, facile à manipuler. Le coin cuisine est en revanche plus compact et voit son placard haut amputé dans la largeur par le lit de pavillon. Lorsqu’il est déployé, ce dernier complique également l’utilisation de l’évier. Il n’obstrue malgré tout pas l’accès vers la porte cellule, grâce à sa forme biseautée. Enfin, s’il ne reçoit pas de tiroirs à fermeture automatique, le bloc cuisine reste malgré tout convenablement équipé : réfrigérateur à sélection auto d’énergies 175L., évier et réchaud trois feux au gaz avec abattants en verre etc.

Ailleurs sur le web