+ Vidéo : Le lit central n’est plus le seul privilège des grands camping-cars. Au prix de quelques aménagements astucieux, Bavaria le propose sur un profilé de 6,49 m et sans renoncer aux éléments de confort habituels, tels que le réfrigérateur de moyenne capacité (138 L), le lit de pavillon électrique et le salon avec banquette en L. Une prouesse inégalée ! A découvrir également en vidéo.


Lit de pavillon une place

Le nouveau Bavaria T 656 C reprend l’essentiel des caractéristiques du T 650 C sorti début 2015. Seule différence notable, l’installation d’un couchage d’appoint à descente verticale et à commande électrique au dessus du salon. Malgré la présence du lit contre le plafond, on conserve une hauteur de circulation suffisante et conforme à la moyenne (1,85 m). BAVARIA En aucune manière, il ne sera possible d’y faire dormir deux enfants, même tête-bêche, compte tenu de largeur réduite du matelas (75 cm aux épaules) et la découpe prononcée en pied de lit (55 cm).

Au plus bas, le lit descend à mi-hauteur et se positionne devant la porte cellule. Par contre, il ne contredit pas l’utilisation de la cuisine. Bonne nouvelle, le confort est garanti par un matelas Bultex et un sommier à lattes, dès le premier niveau de finition STYLE. L’impact du couchage escamotable n’est pas neutre sur la charge utile qui passe à 560 kg (T656C CLASS), soit une centaine de kilos en moins par rapport à la version sans lit de pavillon (T650C CLASS). C’est un point à prendre en compte, à la lumière de l’usage et de la fréquence des voyages effectués à trois.

Autre critère important : le prix. La version avec le lit de pavillon se négocie 2000 € de plus, quelle que soit la définition retenue (STYLE ou CLASS).

Des astuces
Outre la cloison pivotante de la salle d’eau, objet de curiosité, le Bavaria T 656 C compte de nombreuses autres astuces. En cuisine, par exemple, vous avez droit à une tablette rétractable en dessous de la plaque de cuisson qui sert tout à la fois de surface de travail et de dépose. Son extension ne gêne ni le passage ni l’accès au réchaud.
Côté salon, pas de petite banquette latérale près de la porte d’entrée, compte tenu des dimensions du véhicule, mais un strapontin. Ne rêvons pas, il sera difficile d’en faire une cinquième place repas !

Une ambiance à la carte
Si les teintes du mobilier (portes brillantes en option) et la couleur de la sellerie ne donnent pas lieu à de longues discussions, vous aurez néanmoins la liberté de pimenter et d’accessoiriser l’ambiance intérieure en choisissant la couleur des rideaux, parmi quatre variantes, et d’ajouter un jeu de quatre coussins coordonnés (version CLASS). Jamais définitive, car facilement modifiable, la décoration apporte toujours une note de fraîcheur intéressante.
Le niveau de personnalisation dépend aussi du degré de finition du camping-car. En version STYLE, le client n’aura la main que sur la couleur des rideaux…
PLAN BAVARIA T 656 C

Ailleurs sur le web