En 7 mètres, Chausson revisite une disposition un peu délaissée, celle du lit à la française. Une jolie place est faite à la douche et W.-C. séparés.

Étrange coïncidence. Les deux camping-cars Chausson les plus novateurs de la collection 2013 –le profilé Welcome 69 et le fourgon Twist 08- revisitent une même implantation, à savoir la chambre avec le lit à la française, autrement dit celui se déployant dans la longueur du véhicule. On la croyait dépassée, démodée, et là voilà qui renaît sous un jour nouveau. Pourquoi maintenant ? Parce que les clients réclament des camping-cars moins longs, après des années d’excès.

Une douche indépendante des W.-C.
Tout en maîtrisant le gabarit de son nouveau profilé Welcome 69 (6,99 m), Chausson parvient à aménager une douche séparée et un coin toilette indépendant, sans abandonner le confort d’un salon spacieux et la fonctionnalité d’une cuisine en L. Que demander de plus ? La distribution nous paraît bonne, sans réelle faute note. Même les personnes corpulentes, souvent gênées aux entournures dans des espaces étriqués et mal conçus, y trouveront leur compte.

De la lumière dans la chambre
Notez aussi qu’une cloison rigide et amovible ferme astucieusement l’accès à la chambre arrière. La mise en place exige tout de même que la porte de la cabine de douche, sur laquelle elle est fixée, soit ouverte. Rien de grave en apparence. Le soir, si vous installez cette séparation, veillez à bien tirer le store du lanterneau de la douche, sous peine d’être réveillé au petit matin par la lumière.

Jusqu’à 230 kg dans le lit
Côté couchage, le Welcome 69 compte deux lits double, l’un amovible et l’autre fixe. Très largement installé sur l’ensemble de la gamme Welcome, le lit escamotable (140 x 191 cm)est manoeuvrable d’une simple pression sur un interrupteur. Quand bien même l’usage de ce couchage restera sans doute occasionnel, on appréciera à tout moment cette fonction électrique. La charge maxi est fixée à 230 kg, contre 150 kg sur beaucoup de modèles mécaniques. Deux positions sont prédéfinies (intermédiaire et basse), mais rien n’interdit de le descendre où bon vous semble. Dans tous les cas, il n’occultera jamais la porte cellule qui reste toujours accessible, de nuit comme de jour.

Un pied de table électrique
Malgré ce lit haut, on conserve la possibilité de modifier la dînette en couchage simple. La transformation est simplifiée grâce au pied de table télescopique et électrique. Au final, le Welcome 69 garantit cinq couchages, pour cinq places route. Le compte est bon.

À l’arrière, le lit principal (134 x 190 cm) borde le cabinet de toilette et la paroi latérale, contrairement à d’autres modèles légèrement décalés du mur pour faciliter le passage et redresser la literie au petit matin. Tout cela est vrai. Mais si Chausson n’a pas retenu cette opportunité, c’est qu’elle impose au final plus de sacrifice au quotidien : salon étriqué, cuisine dépourvu d’un meuble en retour et douche exigüe. Pas sûr que le compromis mis en œuvre sur Welcome 69 soit le moins bon.

Total
0
Shares
Ailleurs sur le web