Plus encore dans une carrosserie couleur, le Dethleffs Globebus I8 capte les regards. Son gabarit inédit (2,15 m de large) et son aménagement tout confort l’écartent aussi des standards. L’équipement y est particulièrement soigné pour un prix de 64 870 € sur Fiat 130 ch.

Dethleffs maintient à son catalogue une courte gamme d’intégraux compacts, affichant une largeur (2,15 m) et une hauteur réduites (2,62 m) sur Fiat Ducato 2,3 l 130 ch. Sauf à élargir les recherches aux petits fabricants, cette série Globebus est unique sur le marché. On pourrait encore tenter des rapprochements avec les Hymer Exsis-I (2,22 x 2,70 m) et les nouveaux Knaus Van I (2,20 x 2,72 m), mais l’exercice ne résisterait pas longtemps à l’épreuve des faits.

L’héritier de l’Evan
Incomparable, le Dethleffs Globebus l’est plus encore par le style, profondément remanié à l’occasion de la collection 2013. La face avant est analogue à celle de l’Evan, un spectaculaire prototype Dethleffs présenté en janvier 2012 à Stuttgart et dont l’ambition de ses designers était d’élargir les sources d’inspiration en mélangeant les genres et les codes. Bref, un modèle tout à la fois fourgon et intégral. C’est la raison pour laquelle l’Evan disposait de deux portes battantes à l’arrière !

De nouvelles frontières
Sur l’intégral Globebus, Dethleffs ne va pas aussi loin, mais couvre les mêmes attentes, les mêmes besoins de flexibilité et de mobilité. Le Globebus I 8 ouvre de nouveaux horizons, repousse les frontières sur lesquelles viennent parfois se heurter des camping-cars plus imposants, que ce soit à l’entrée des villes ou sur les petites routes de campagne.

Pas très haut, stable, facile à conduite, bien équipé (double airbags, fauteuils Aguti, ESP, climatisation automatique), le Dethleffs se montre rassurant à tout point de vue. La cellule s’appuie sur un châssis Fiat spécial camping-car (plateforme surbaissée à simple oméga) et à voie arrière large. Au-delà de l’essieu, deux solides prolongateurs renforcent l’ensemble de la structure et abaissent le seuil de chargement dans le garage, accessible par deux larges portillons et équipé d’anneaux de fixation coulissants sur des rails.

Système Air Plus
Ce volume est hermétiquement fermé pour éviter toutes les remontées d’odeurs souvent occasionnées par les engins motorisés. À l’inverse, côté habitation, Dethleffs favorise au maximum la circulation de l’air (système Air Plus), que ce soit derrière les meubles bas ou les placards de pavillon pour éviter tous les phénomènes de condensation.

Dînette classique
Malgré les quatre places nuit, c’est d’abord en couple que l’on tirera le meilleur avantage du Globebus I 8. Sans table centrale ni retour de banquette le long de la paroi, la disposition classique du salon n’invite pas à multiplier les invitations. Sauf à regarder la télévision en mangeant, les deux utilisateurs n’auront pas à installer la rallonge de table.

Grandes largeurs
Etant installés dans la largeur du camping-car, réduite à 2,15 m, les deus lits doubles affichent des longueurs correctes (192 cm), mais pas exceptionnelles. En largeur, les cotes sont plus favorables et atteignent 160 cm et 150 cm maxi. Le lit escamotable de cabine, s’il ne descend pas très bas, offre une bonne stabilité en position basse et ne génère pas de grincements sur route. Deux défauts si souvent constatés. La mise en place de l’échelle oblige à réduire l’encombrement de la table et donc retirer la rallonge amovible… Ce sont de petites manipulations en plus.

Porte coulissante
De tous les Globebus, l’intégral I8 est le seul à retenir le schéma d’aménagement, si souvent plébiscité, qui dissocie douche et cabinet de toilette. L’ensemble se montre assez convaincant et garantit un maximum de confort et d’intimité. Chacun prendra soin de vérifier que la hauteur de la douche est suffisante. Une porte coulissante ferme l’accès à la chambre et à la salle d’eau.

Total
0
Shares
Ailleurs sur le web