Plus court des profilés Knaus (5,99m), et aussi l’un des moins chers (51 840€), le Van Ti 550 MD s’illustre par ses espaces intelligemment conçus et son design extérieur et intérieur soigné.

Knaus est l’un des rares constructeurs à avoir maintenu dans son catalogue une gamme de profilés – les Van Ti –dont la largeur extérieure se limite à 2,20m. Une étroitesse qui, associée à des longueurs contenues sous la barre des 6,70m, offre une réelle compacité aux trois modèles de la gamme.

Carrosserie sportive
Nouvelle série 2013, ces Van Ti se distinguent de leur ainés – l’ancienne série Van – par une carrosserie largement revisitée. Cela se traduit par une calandre et un pare-choc plus agressifs, une ligne de toit arrondie et plongeant sur la face arrière, des barres de toit intégrées aux parois ou encore une casquette avant redessinée et intégrant un lanterneau panoramique (en option). On retrouve également des feux arrière diurnes hybrides « Cat eyes » hérités des modèles Sun et Sky. Combinant ampoules classiques et Leds, cette solution offre un éclairage efficace et peu gourmand en électricité, mais aussi une pointe de modernité.

Notons aussi l’apparition sur l’ensemble de la gamme d’un compartiment technique, accessible depuis l’extérieur. Malin, ce « Servicebox » accueille les raccordements nécessaires au remplissage d’eau propre, les vannes de vidange des eaux usées, la soupape d’évacuation du chauffe-eau ou encore la prise 230V. Bons points également pour la grande soute – pas toujours disponible sur des véhicules aussi courts – ainsi que pour le double plancher chauffé et isolé, qui loge le réservoir des eaux usées.

Moins de six mètres de long, mais un vrai et agréable salon quatre places.
Mais la force de ce Van Ti 550MD, c’est surtout d’avoir réussi à allier compacité extérieure et espaces de vie intérieurs confortables. Un pari loin d’être gagné d’avance… Concrètement, cela se manifeste par des espaces bien pensés permettant une circulation fluide: lit transversal à l’arrière, salon à l’avant face au module cuisine, et petite pièce d’eau entre les deux (derrière la banquette L).

Réservé pour quatre personnes, le salon n’est certes pas monumental, mais il en reste néanmoins très « cozy ». L’ambiance générale se veut résolument moderne avec un mobilier et une sellerie (trois tissus au choix) aux tonalités douces, des portes galbées avec poignées chromées ou des spots à LED intégrés dans l’habillage bois au plafond, ainsi que dans la partie capitonnée.

Bien sûr, on apprécie aussi – dans la version essayée – le grand puits de lumière naturelle au dessus de la cabine. A l’usage, des petits détails pratiques facilitent la vie à bord, comme la table à rallonge pivotante ou encore les petites poches de rangement et l’étagère très pratiques installés au dessus de la banquette. Dans l’épaisseur de la penderie (près de l’entrée), un ingénieux emplacement pour téléviseur a également été prévu. Une fois déployée, la télévision peut ainsi être orientée dans la direction souhaitée.

Comme le salon, la cuisine et la salle de bain conservent également ce souci de la modularité et du gain de place. La kitchenette se voit ainsi dotée d’étagères réglables en hauteur, tandis que la salle d’eau accueille, elle, un dispositif permettant de replier le lavabo dans la paroi pour laisser l’espace au bac à douche. Au niveau de l’agencement, seul l’espace nuit semble en fait pâtir de la compacité d’ensemble de ce profilé. Le lit arrière posé sur soute se révèlera en effet un peu juste en largeur, (200×133/123cm), pour des personnes corpulentes.

Total
0
Shares
Ailleurs sur le web