Nouvelle fabrication, nouveaux tarifs et nouveaux intégraux. Décidemment, le constructeur TEC ne fait pas les choses à moitié. La preuve avec son intégral à lit central, le i-tec 740-S.

Le constructeur allemand TEC n’a pas ménagé ses efforts. S’il revient en force sur le marché français, c’est au terme d’une vraie mutation technologique et d’un repositionnement tarifaire sans précédent. Si l’on ne prend en compte que les seuls intégraux (I-TEC), le ticket d’entrée démarre à moins de 60 000 €, alors qu’il dépassait la barre des 70 000 € en 2012.

On s’en doute, ce virage stratégique impliqua des décisions énergiques et fortes qui passaient toutes par l’arrêt de la fabrication sur châssis surbaissé AL-KO. Si cette plateforme fiable et performante assure un bon confort routier, notamment grâce à des roues arrière indépendantes, elle alourdit la facture finale, autant qu’elle allège le poids du camping car. AL-KO, c’est environ 50 kg de poids en moins.

En tirant un trait sur sa collaboration avec AL-KO, le constructeur allemand se retrouvait au pied du mur, obligé d’alléger sa fabrication, sans contredire la fiabilité de ses camping-cars. C’est ce qu’il a fait au travers du concept Long Life Tec’hnologique qui recoupe sous une appellation commune plusieurs évolutions techniques.

– Les tasseaux de bois qui assuraient auparavant la robustesse des panneaux sont abandonnés au profit de renforts en polyuréthane.

– Isolation renforcée par de la mousse XPS, un polystyrène extrudé à haute résistance thermique et mécanique. Compte tenu de ses qualités, cette mousse de couleur rose participe à la rigidité et la planéité des panneaux sandwich. Les éléments de structure restent invisibles et ne marquent pas la carrosserie, comme cela arrive parfois sur certains modèles. Un coup d’œil rasant sur la paroi permet de s’en rendre compte.

– Dans un souci de protection optimale, le sous plancher et le toit des camping cars TEC sont recouverts de polyester. Les parois restent traditionnellement en aluminium.

L’ensemble des camping-cars TEC 2013 sont ainsi traités, du plus compact des profilés (Advan TEC 546 G) jusqu’au plus long des intégraux (i-TEC 740). Fort de ces évolutions techniques, TEC pousse la garantie étanchéité jusqu’à douze ans, sous conditions de réaliser chaque année un contrôle auprès d’un concessionnaire.

Loin de s’arrêter en si bon chemin, le constructeur a revu la ligne de mobilier, les ambiances intérieures, au nombre de quatre, et la face avant des intégraux, partiellement redessinée. Au prix de petites modifications, concentrées sur la forme et la position des blocs optiques, le style gagne en caractère et en dynamisme. La hauteur réduite à 2,70 m reste un point fort, inégalé sur le marché actuel des intégraux.

Des trois intégraux au programme de la collection 2013, le nouveau modèle i-TEC 740-S (7,40 m) emporte le maximum de suffrages, eu égard à sa chambre à lit central (190 x 138 cm) et la stricte séparation du coin WC.

L’intimité de la partie nuit est préservée non par une cloison mobile comme c’est parfois le cas sur d’autres modèles mais par la porte du compartiment toilette. Ouverte en grand, elle ferme l’accès à la zone. C’est simple et pleinement satisfaisant.

Il faut souligner la bonne circulation autour du matelas, l’accès libéré aux rangements (penderies et tiroirs) qui encadrent la tête de lit et la grande clarté de la chambre dominée par les parements blancs texturés. La lumière y pénètre profondément grâce à une haute baie à projection montée du côté gauche. Sans doute porté par des influences toutes scandinaves, TEC joue la carte de la sobriété, des lignes pures et des tons naturels. L’ensemble se montre facile à vivre, chic et moderne, sans prétention ni décoration outrancière.

L’équipement distingue encore l’intégral i-TEC 740-S, doté de la climatisation automatique (à ne pas confondre avec la clim manuelle), du régulateur de vitesse, de rétroviseurs suspendus à la façon des autocars, d’une porte cellule Hartal, du puissant chauffage Truma 6 et d’un réfrigérateur à sélection automatique des énergies, d’une batterie AGM. Pas mal tout de même pour un intégral à ce niveau de prix. Un pack hiver renchérit l’équipement, en prévision d’un usage plus intensif.

Total
0
Shares
Ailleurs sur le web