Grâce à l’addition du lit central et d’un espace sanitaire dédoublé, avec douche indépendante, ce nouveau Coral Axess 690 SC répond à toutes les attentes, dont celles du prix et du confort. Difficile de faire mieux.

Ce n’est pas la première fois que le constructeur de camping car Adria ambitionne de revenir à ses premières amours, celles des profilés d’accès. Elle l’a fait en 2008 avec la série Coral Sport, mais sans convaincre totalement. Elle y revient aujourd’hui en s’inspirant des méthodes qui lui ont si bien réussi dans le passé, lorsqu’elle s’appuyait sur le Coral 650 SP et le 573 DS. Deux modèles de grande diffusion, fiables et performants, sans artifice ni débauche d’équipements.

Une qualité sans faille
C’est bien dans cet esprit qu’il faut inscrire le nouveau Coral Axess 690 SC, un camping car profilé moderne et confortable, affiché à 47 950 € sur Fiat Ducato 130 ch à voie large et empattement maxi. Ce positionnement en fait l’une des meilleures références de sa catégorie. Bien qu’accessible, le Coral Axess 690 SC n’en reste pas moins un camping-car de qualité, dont la construction n’aura jamais été sacrifiée sur l’autel de la rentabilité. Comme les autres Adria, il est construit sur un châssis-cabine surbaissé et prolongé par deux renforts aluminium supportant le plancher au-delà de l’essieu arrière. C’est un gage évident de rigidité sur un camping-car de 7,36 m. Les bas de caisse sont en aluminium, et non en plastique ABS comme souvent sur les camping-cars économiques.

Climatisation et régulateur de vitesses
On pourrait prolonger la démonstration en soulignant la présence de deux portillons d’accès au garage, quand d’autres n’en prévoient qu’un, de la climatisation, d’un régulateur de vitesses, du store d’occultation pare-brise, d’un toit ouvrant de cabine, d’un réfrigérateur automatique de 150 l et du dispositif Secumotion (chauffage route). Ce ne sont pas des équipements mineurs. Ils participent au confort de tous les jours, au même titre que la lampe d’auvent et du support TV, également compris dans le prix de base. Autre motif de satisfaction, le nouveau Coral Axess est préparé pour recevoir en seconde monte, la caméra de recul, l’antenne satellite, la climatisation cellule et les haut-parleurs en cellule. Bref, c’est du sérieux.

Un grand lit central
Le nouveau Coral Axess 690 SC reprend un plan d’aménagement archi connu et totalement incontournable aujourd’hui : lit central + douche indépendante du cabinet de toilette. Au sein de son catalogue, Adria le décline à maintes reprises, mais jamais à ce tarif de 47 950 €. C’est tout l’intérêt de cette nouveauté de printemps.
Fermée par un rideau coulissant, la chambre principale compte un lit central (195 x 145 cm), bordé de part et d’autre par une estrade d’une quinzaine de centimètres de haut. Hormis ces obstacles, auxquels on s’habitue assez vite, l’accès au lit ne pose pas de souci, vu la largeur des travées et la bonne dimension des dégagements au pied. Parce que ouverte sur la chambre grâce à un jeu de cloisons dépliables et un bac à l’italienne, c’est-à-dire dans le prolongement du plancher, la douche ne gêne pas le passage et la circulation. Dans l’angle opposé, Adria prend le soin d’aménager une coiffeuse, avec miroir éclairé et rangements intégrés.

Une astucieuse cavité sous le plancher
Sous le sommier relevable, un profond rangement accueille les objets encombrants, bouteilles d’eau et sacs de voyage. C’est au fond de ce coffre qu’Adria installe le combiné Truma 4000 W, dans un compartiment décaissé et fermé par une trappe. Ce logement astucieux et aéré, s’il ne facilite pas la maintenance, nous épargne l’accumulation d’une trop forte chaleur sous le matelas en période hivernale, quand l’appareil tourne à plein régime toute la nuit. Une position plus centrale aurait sans doute été préférable, mais sans doute au détriment des rangements ou de volumes utiles.
D’une manière générale, les solutions sont assez nombreuses, notamment en cuisine où cinq tiroirs accueillent les vivres et les ustensiles.

Grande hauteur sous plafond
Le modèle Coral Axess ouvre la voie à d’autres déclinaisons toutes aussi élégantes qui combinent sans se heurter différentes tonalités de bois. L’inspiration, Adria l’a trouvée au sein même de son catalogue, aux pages consacrées au Matrix Suprême sur Renault Master. Les couleurs sont identiques mais inversées. Le résultat ne manque pas d’allure et conjugue à merveille tradition et modernité.
La hauteur sous plafond approche les deux mètres et accentue l’impression d’espace et de bien être. Cette perception est soutenue par l’abondante lumière naturelle qui entre au cœur du Coral Axess, grâce à de nombreuses ouvertures, pas moins de quatre dans le toit. C’est un atout essentiel par rapport à un profilé à lit de pavillon forcément moins lumineux à cause du lit suspendu qui masque le puits de lumière. Avantage donc au Coral Axess.

Une couverture pour l’hiver
Ceux qui connaissent bien Adria seront ravis de retrouver certains détails : l’assise des banquettes ne glisse pas sous les fesses grâce à des sangles de retenue et non des velcros qui perdent –c’est bien connu- de leur efficacité au fil des ans. Idem pour l’occultation des fenêtres de cabine. Adria maintient de simples rideaux, sans doute pas très modernes, mais d’une grande utilité et robustesse. Sur le pare-brise, un store plissé et coulissant achève l’occultation, protège du froid et des regards. En complément, en plein hiver, on peut couvrir le pare-brise d’une couverture extérieure en PVC, fabriquée par Clairval, et comprise également dans la dotation première du Coral Axess 690 SC.

Ailleurs sur le web