Taille XL et prix serré. Bürstner démocratise le camping-car poids lourd. L’Aviano 870 G affiche un bon prix, vu son gabarit impressionnant, et une charge utile de 1150 kg. N’ayez plus peur de la balance…

Les Français cèdent aux sirènes du confort et se convertissent à grande vitesse aux camping-cars poids lourd. En ce sens, il est vrai, la dérogation réglementaire les y aide bien. L’an dernier, les ventes ont bondi donnant le signal de départ d’une formidable avalanche de nouveautés chez pratiquement l’ensemble des constructeurs de camping-car. Bürstner n’échappe pas à la règle et amplifie le mouvement en renforçant sa série d’intégraux Aviano de deux modèles exclusivement PL (Aviano 870 G et 875 G), les cinq autres étant disponibles avec supplément (+439 €) en 3700 kg, 4250 ou 4500 kg. Ces cinq modèles sont les Aviano I 684 P (6,96 m), I 709 (7,10 m), I 727 (7,56 m), I 728 G (7,56 m) et I 739 G (7,46 m).

Champagne… pour la carrosserie
Une chose est sûre, l’Aviano I 870 G (5000 kg de PTAC) ne laisse personne indifférent. Tout le rapproche d’un intégral Elégance, la prestigieuse gamme chez Bürstner : la taille imposante (8,80 m), la porte de cellule Hartal Premium, la conception sur châssis Al-ko double essieu à voie large (1980 mm), la longueur d’empattement de 4600 mm et même la carrosserie de couleur Champagne comprise dans le tarif de base. Le dessin de la calandre, strictement identique à celle des Elégance, renforce encore la confusion. C’est tout bénéfice pour l’Aviano I 870 G, beaucoup plus abordable en terme de prix. Comptez 83 935 € en Fiat Ducato 148 ch. (+ 2329 € en Fiat Ducato 3,0 l 177 ch.). Pour un intégral Elégance, la facture démarre juste en dessous de 90 000 € et grimpe au-delà des 100 000 €.

Peut mieux faire !
Le rapport qualité/prix/prestations plaide immanquablement en faveur de l’Aviano I 870 G, même s’il faut se préparer à de petites concessions. La plus cruelle, à nos yeux, concerne l’autonomie réduite en eau (réservoir maxi de 120 litres, mais homologuée avec 60 litres), alors que la charge utile (1150 kg) et la construction sur châssis double essieu (excellente répartition des charges) laissaient augurer des capacités bien supérieures, à l’image de celles possibles sur les Elégance : 250 litres en option sur les I 810 G, I 821G, I 900 G ou 190 litres en option sur les Elégance I 800 G. Bref, sur ce point précis, l’Aviano I 870 G peut mieux faire. .

Une salle d’eau comme à la maison
Côté aménagement, Bürstner se rattrape. Outre le fait de disposer d’un lit central (197 x 145 cm) et d’un magnifique salon, cet intégral Aviano possède une salle d’eau cloisonnée par deux portes coulissantes, l’une ouvrant sur la chambre, l’autre sur les pièces de vie, cuisine et living. De cette manière, cet espace intime devient réellement indépendant, comme à la maison, et n’empiète plus sur la chambre comme c’est souvent le cas ailleurs. Précisons que douche et compartiment W.C sont totalement séparés et possèdent chacun un lanterneau.

Un sommier rétractable électriquement
Notez encore que le lit central est rétractable électriquement au moyen d’une télécommande (système confort matic, à ne pas confondre avec la boite de vitesses automatisée de Fiat qui porte le même nom !). Nous avions déjà indiqué tout le bien que nous pensions de ce dispositif dans l’essai d’un Bürstner Elegance 2011. Bürstner le retient sur l’Aviano et c’est une bonne chose. Les vingt centimètres gagnés facilitent le contournement du lit dans la journée, ne serait-ce que pour atteindre les penderies ou les rangements sous le sommier.

Chauffage Alde et pack hiver en option
Le Bürstner Aviano est disponible en deux décors bois (cèdre ou noyer merano), sans supplément de prix, et plusieurs ambiances, dont deux selleries cuir (beige ou bordeaux) et des tissus en microfibres. Peu de constructeurs n’offrent autant de choix. D’une manière générale, le catalogue des options laisse la porte ouverte à toutes les éventualités, y compris celle d’abandonner le chauffage Truma 6 pour un modèle Alde à circulation d’eau (glycol) et radiateurs disposés dans la cellule et en cabine. Le surplus n’est pas mince (+2322 €) mais garantit une réparation homogène de la chaleur en hiver, sans qu’il soit nécessaire de pousser à fond l’appareil. Une éventualité qu’il faut envisager avec le Truma 6 installé à l’arrière du véhicule, à l’opposé de la cabine qui constitue, comme chacun le sait, la principale zone froide d’un camping-car.
Pour affronter les basses températures, Bürstner conseille le pack hiver (+ 1397 €) avec chauffage électrique au sol, réservoir des eaux usées isolé et chauffé, le chauffage Truma 6 E (gaz et électricité), deuxième batterie cellule, sièges chauffants en cabine et couverture thermo-isolante de pare-brise et fenêtres.

Pas de navigation GPS embarquée
Au rang des petits plus, on doit rappeler que l’Aviano reçoit de série un autoradio Pioner Multimédia AVH 4300 avec écran orientable relié à la caméra de recul, lecteur DVD, radio CD/MP3. Par contre, pas de navigation embarquée sur ce modèle. Pour cela, il faut passer sur les Elégance…

Ailleurs sur le web