Bürstner renouvelle en profondeur ses profilés Ixeo. Lumineux, contemporain et parfaitement maîtrisé, le style intérieur donne un coup de vieux à la concurrence… Gros plan sur le nouvel Ixeo IT 700.

En janvier 2008, lorsque Bürstner présente le premier profilé Ixeo (appelé Quadro à l’époque), personne n’imagine – même les plus optimistes– le formidable écho qu’il rencontrera. Quatre ans plus tard, le constructeur compte quinze modèles, ventilés en trois gammes de prix (Ixeo Time, Ixeo et Ixeo Plus), reprenant le même concept de lit escamotable. Collé au plafond dans la journée, sans gêner le passage, il s’abaisse au-dessus du salon si nécessaire. C’est pratique et très astucieux, même si l’usage en reste épisodique.

Un cadeau pareil, ça ne se refuse pas !
La génération 2012 des profilés Ixeo, dévoilée dernièrement, apporte de sensibles améliorations, comme nous avons pu le constater sur le nouveau IT 700. Indiscutablement, la silhouette gagne en fluidité et en dynamisme, notamment suite à l’adoption d’une casquette thermoformée aux formes complexes. Bonne nouvelle, le Sun roof (lanterneau de cabine) est de série.

A l’intérieur, un verrouillage intermédiaire du lit, à mi-hauteur, autorise l’accès à la cabine en cas de départ précipité au milieu de la nuit. Mieux encore, on conserve l’usage de la dînette malgré ce lit en mezzanine. C’était une évolution attendue, déjà présente chez les concurrents. Bürstner y répond désormais. Par contre, la dînette n’est pas modifiable en couchage, y compris en option. C’est un quatre places nuit.

La manœuvre du lit est manuelle en version standard et électrique en option. Une option de plus pourrait-on penser ? Certes. Moyennant un prix modeste (775 €)

pack Ixeo, facturé 775 €, intègre non seulement cette commande mais en plus la peinture métallisée (champagne, gris argent ou cabine graphite) et les jantes aluminium. Bref, un cadeau pareil, ça ne se refuse pas ! Attention à bien prendre en compte que ce pack grève la charge utile de plusieurs dizaines de kilos.

La télé s’invite côté chambre
L’Ixeo IT 700 est une nouveauté 2012, mais s’inscrit dans la continuité du IT 664 : lit en long, à la française disent les spécialistes, jouxtant le cabinet de toilette avec douche centrale, cuisine en L, grand réfrigérateur de 160 litres.
Plus long de 25 centimètres que le IT 664, l’Ixeo IT 700 libère beaucoup de places et d’espaces, ce qui n’est pas le moindre des avantages dans un camping-car.
Le spacieux salon, organisé autour d’une table ronde repliable par la moitié, accueille sans problème six personnes après rotation des deux sièges cabine. Vu que leur hauteur est réglable, on peut ajuster sa position par rapport à la table. Attention, le salon se déploie sur un niveau différent de celui de la chambre et de la cuisine, d’où l’existence d’une marche de 10 cm. Il faudra s’y habituer et s’en méfier…

Notez que le meuble TV, équipé d’un support orientable, se situe à l’arrière du véhicule, côté chambre. C’est parfait, pour le film du soir, sous les couvertures. Pour le reste, chacun vérifiera que l’écran plat n’est pas trop loin du salon et des fauteuils de la cabine.

Effets de perspective
Plus qu’un coup de neuf, les Ixeo ont bénéficié pour 2012 d’une refonte totale. A la rigidité des lignes antérieures succède un mobilier suspendu aux formes douces qui se prolonge, pratiquement d’un même mouvement, de la cabine jusqu’à la cuisine. C’est réussi et totalement inédit.
Les effets de perspective, accentués par le blanc lumineux et la disposition en V des appliques sous le lit, accroissent considérablement la sensation d’espace. Il y a une vraie mise en scène dans ce Bürstner Ixeo.

Une simplicité évidente
La prise de risque reste parfaitement maîtrisée. Les changements ne devraient pas effrayer les clients traditionnels attachés aux ambiances chaleureuses du bois (Cèdre). Du côté de la chambre principale, on apprécie la hauteur réduite du lit qui permet de s’asseoir dessus, sans qu’il soit nécessaire de faire des contorsions incroyables (on n’a plus vingt ans). Cette simplicité évidente redonne du crédit à ce schéma d’aménagement qui revient en force, c’est une évidence, dans la collection 2012.

Ailleurs sur le web