Au printemps dernier, Dethleffs dévoilait la série Globe S, une gamme de camping car économique de sept profilés, dont un modèle à lit central (S 685) de longueur inférieure à sept mètres. Bien équipé, il figure sans conteste au rang des grandes nouveautés de la collection 2012.

Dethleffs joue les équilibristes sur le premier segment de marché où il est déjà présent sous la marque Sunlight, distribuée par une vingtaine de distributeurs en France. Puisqu’il n’était pas question de leur porter préjudice en dupliquant les aménagements Sunlight, le grand constructeur de camping car a développé une nouvelle gamme économique composée de sept profilés légers et compacts (maxi 7 mètres), parfaitement équipés, et dont la grille tarifaire démarre à 44 990 €, soit un cran au-dessus de celle des Sunlight. La cohérence de groupe est respectée.

Sièges Aguti grand confort
Peu connus encore, ces profilés Globe S n’ont rien à envier aux autres camping-cars Dethleffs, puisqu’ils sont construits selon les mêmes standards de qualité et d’exigence. Les cellules Globe S reposent sur un châssis Fiat surbaissé (simple Oméga) à voie large, animé dans la version de base par le quatre cylindres 2,0 l 115 ch.. Sous réserve d’en accepter le surcoût (+ 1400 €), on pourra préférer le 2,3 l 130 ch. couplé à une boîte mécanique à six rapports, contrairement au 2,0 l.
A l’image des autres Dethleffs sur châssis Fiat, les Globe S reçoivent un pack comprenant la climatisation cabine automatique, le régulateur de vitesses, les airbags conducteur et passager, le contrôle électronique de trajectoire (ESP), les systèmes Traction + (transfert de couple en cas de patinage sur la roue ayant la meilleure adhérence) et Hill Holder (bref maintien du véhicule à l’arrêt lors d’un démarrage en côte). Dans cette gamme de prix, aucun autre constructeur n’en offre autant. Et pour prolonger encore la démonstration, on pourra préciser qu’en lieu et place des fauteuils Fiat, Dethleffs monte des modèles « grand confort » Aguti généralement réservés aux camping-cars haut de gamme. Précisons qu’ils sont habillés de housses coordonnées au tissu de la cellule. Un avantage de plus.

Un porte-à-faux de plus 2,20 m
Ce premier aperçu donne très clairement le ton. Les bonnes nouvelles se poursuivent avec l’examen détaillé de la cellule Globe S 685, chauffé par le plus puissant des appareils Truma (6000 W). Ses performances et la répartition harmonieuse de la chaleur, y compris vers la cabine, autorisent des sorties hivernales dans les meilleures conditions, quand bien même l’isolation retenue (30 mm de Polystyrol) n’égale pas la mousse de Styrofoam privilégiée à partir des Dethleffs Globetrotter.
Le S 685 est greffé au Fiat Ducato, nous l’avons déjà évoqué, mais dans un empattement de 3,80 m, ce qui induit un porte-à-faux supérieur à 2,20 m. Rien de dramatique mais ce rapport de 57 % influe défavorablement sur le comportement routier du camping-car et la motricité du véhicule, bien qu’il s’agisse d’un modèle relativement bas et léger. C’est d’autant plus surprenant qu’un autre profilé Globe S, le 677, de longueur identique (6,98 m), est assis sur un châssis d’empattement de 4,03 m.

Une salle d’eau à cloison mobile
Le Globe S 685 est un profilé à lit central. Un de plus direz-vous ? Oui et non, car il reste dans une dimension raisonnable (7 m), à la différence de beaucoup d’autres modèles qui débordent au-delà de ce seuil. Pour réaliser ce tour de force, Dethleffs n’avait pas d’autres solutions que de privilégier la chambre, composée d’un grand lit de 192 x 150 cm d’accès aisé et séparée par un rideau. L’ensemble est assez plaisant, moderne, sobre mais néanmoins chaleureux. Le mobilier à dominante orme gris, spécifique à la gamme Globe S, se marie au choix avec un tissu rouge (Mood) ou gris chiné (Sumatra). Onze autres variantes sont possibles en option (+ 259 €).
Dans un volume restreint (7 m), la priorité donnée à la chambre nécessita une redistribution des espaces, au détriment de la salle d’eau. Si le compartiment n’est pas très grand, il permet, au moyen d’une cloison mobile, d’aménager une douche de dimensions supérieures à celles de cabines indépendantes ou séparées. C’est assez astucieux et convaincant à condition d’accepter les contraintes liées, d’une part, à l’absence de fenêtre – sentiment de confinement- et, d’autre part, aux manipulations lors de la mise en place. Il faut toujours sortir de la salle d’eau pour bouger la cloison.

Pack Family
On couche deux enfants en bas âge au niveau de la dînette. La longueur (166 cm) et la planéité imparfaite du matelas rendent le confort assez rudimentaire. Ca reste très clairement un lit d’appoint.
L’occultation de la cabine est assurée partiellement par un simple rideau tombant devant le pare-brise et les fenêtres latérales. On coupe les regards mais pas la lumière du jour. On optimise l’occultation grâce à des stores plissés Remis prévus dans le pack Family (+ 1590 €), au même titre que le lanterneau panoramique Heki III et des éclairages complémentaires de cuisine. Même si l’offre alourdit le budget final, elle est tentante et n’ampute la charge utile que de 65 kg. Une broutille au regard des 679 kg disponibles, auxquels il faut aussi retrancher une centaine de kilos en usage normal avec le réservoir d’eau plein (125 litres). Il reste encore de la marge pour charger librement la soute transversale sous le lit, accessible par un seul portillon. Bref, voilà un profilé Dethleffs à découvrir rapidement.

Ailleurs sur le web