Pilote occupe pratiquement tous les segments de marché du camping car. Alors que la concurrence se renforce, son Aventura P 736 LCA reste une solide référence dans la catégorie reine des profilés à lit central et lit de pavillon.

Si d’autres constructeurs multiplient les profilés à lit de pavillon (quinze références chez Bürstner par exemple), dans pratiquement tous les segments de prix, Pilote défend une position légèrement différente. Le calcul est vite fait : trois modèles au compteur, et tous appartiennent à la série d’accès Aventura. Il s’agit des P 716 LPA, P 716 LGA et P 736 LCA.
Toutes les attentions se concentrent sur cette dernière proposition car elle cumule de nombreux avantages largement plébiscités actuellement : cinq couchages, lit central, grand réfrigérateur, douche indépendante, etc. Le tout moyennant un prix de base de 52.900 €.

410 kg de charge utile
Porté par le Fiat Ducato à voie arrière élargie (1980mm), ce long profilé Pilote adopte une ligne sobre et dynamique, en dépit d’une hauteur de 2,85 m et un toit plat. De base, ce P 736 LCA est équipé du quatre-cylindres Fiat développant 115 ch couplé à une boîte de vitesses à cinq rapports. On pourra lui préférer le 2,3 l 130 ch., mais à condition d’en accepter les contreparties financières (+ 1 000 €) et techniques. Ainsi, la charge utile est réduite à 395 kg, contre 410 kg sur le 115 ch. Dans les deux cas, le calcul du poids étant effectué sur la base d’un réservoir d’eau bridé volontairement à 50 litres, bien qu’il puisse en contenir 130 litres… à la discrétion du client. Pilote n’a rien inventé et reprend les mêmes ficelles que les constructeurs concurrents.

La longueur du véhicule autorise une bonne gestion des espaces intérieurs. Côté salon, cinq convives peuvent siéger autour d’un plateau de table monté sur un pied télescopique en prévision de la modification de la dînette en couchage d’appoint (74 x 210 cm). Car ce Pilote P 736 LCA est un cinq places nuit.

Un puissant moteur entraîne le lit de pavillon
Autre point fort du modèle, le lit de pavillon (135 x 190 cm) à commande électrique. La puissance d’entraînement du moteur facilite grandement la mise en place au-dessus du salon, à 143 cm du sol, après retrait des appuis-tête de la banquette. La hauteur sous barrot n’est pas excessive, 62 cm tout au plus. On a vu mieux. En position nuit, ce couchage suspendu condamne pour partie l’accès à la porte cellule. En dépit de ce lit, le salon ne manque pas de lumière naturelle puisqu’elle entre par un sky dome surplombant la cabine et un lanterneau au-dessus de la cuisine.

Pilote propose une kitchenette en L inversée, implantation recherchée par de nombreux camping-caristes pour son côté fonctionnel. Nombreux rangements. Le placard de pavillon est un peu haut pour une utilisation optimale. Il manque aussi un plan de travail qui rendrait l’utilisation encore plus pratique. Les nouvelles poignées de portes en finition inox brossé se montrent modernes et design. C’est également dans la cuisine que se trouve le meuble TV pour écran plat, loin sans doute du salon et des fauteuils cabine.

Une chambre royale, mais un peu sombre
L’Aventura P736 LCA donne sa pleine mesure avec sa chambre royale, dotée d’un grand lit central (140 x 190 cm) et d’une cabine de douche totalement indépendante du cabinet de toilette. L’ensemble est convaincant, mais manque à notre goût de larges ouvertures susceptibles d’apporter plus de lumière. A revoir aussi la porte du cabinet de toilette qui ne monte pas jusqu’au plafond…
Faute d’un couchage monté sur sommier rétractable, le Pilote P 736 LCA libère le passage au pied de lit en arrondissant les angles du matelas. On perd en surface de couchage, ce que l’on gagne en circulation.
Attention tout de même aux changements de niveaux pour accéder à la chambre et à la cabine de douche. Cette dernière, par ailleurs, manque de hauteur mais demeure fonctionnelle et de dimensions correctes (70 x 74 cm). Un lanterneau facilite l’aération.
Si le sommier est relevable et ouvre sur des rangements, nous apprécions également la trappe dans le plancher qui donne accès à un petit coffre. Sur les côtés, des tables de chevet reçoivent livres et lunettes à l’heure du coucher.

Ailleurs sur le web