Déjà somptueux à l’origine, les Laïka Kreos gagnent en prestige et en standing sur les versions « 50 ans », produites en édition spéciale à l’occasion de l’anniversaire de la marque. Cinq modèles sont concernés, dont le profilé Kreos 4009 que nous avons pu découvrir en Italie.

La marque Laïka jouit en France, et plus encore en Italie, d’une réputation que beaucoup lui envient. Qualité, savoir-faire et séduction sont toujours au rendez-vous. Quand bien même ce Laïka Kreos 4009 sort du lot en raison de son édition spéciale « 50 ans », il reprend les caractéristiques techniques de cette gamme haute, bâtie non pas sur Al-Ko (un privilège réservé, entre autres, aux Kreos 5000), mais sur le châssis Fiat Ducato spécial camping-car. Le prix se fait automatiquement plus avantageux, même si la longueur de l’empattement limitée à 4,03 m sur le Fiat allonge du même coup le porte-à-faux sur les grands profilés.

En plus du double-plancher technique et du choix d’une mousse isolante de haute densité sur l’ensemble de la structure, ce profilé Kreos 4009 affiche des épaisseurs de parois, toit et plancher de respectivement 35, 40 et 62 mm. À l’avant-garde technologique, Laïka a banni le bois dans la construction des panneaux latéraux et du toit, le remplaçant par des éléments de structure périphérique en polyuréthane, un matériau pas forcément moins lourd mais jugé plus stable dans le temps et moins sujet aux variations de températures.

Utilisation quatre saisons
À la différence des parois habillées d’une feuille d’aluminium (0,8mm), le toit et le sous-plancher sont recouverts de polyester, car résistant mieux aux petits chocs, qu’ils soient causés par la grêle ou les projections de pierre.

L’ensemble de ces éléments, auxquels il faudrait ajouter la mise hors-gel de l’intégralité du réseau d’eau, du réservoir jusqu’à la vanne de vidange, ainsi que l’optimisation de la distribution de l’air chaud, y compris en périphérie de la casquette de cabine, autorise une utilisation quatre saisons sans soucis.

Mention particulière pour l’ambiance générale, soignée et flatteuse, encore rehaussée d’un cran sur cette édition spéciale « 50 ans ». Les évolutions portent principalement sur le choix des matériaux : façades de tiroirs blanc nacré, à l’identique des placards de pavillon, stratifié soyeux mais totalement insensible aux rayures sur le plateau de table et en cuisine, voilages lamés de type vénitien, tissu microfibre deux tons, agréable au toucher et parfaitement résistant, etc. On retrouvera aussi sur les appuis-tête de la banquette et ceux des sièges cabine, le dessin en relief du logo Laïka « 50 ans ».

Total
0
Shares
Ailleurs sur le web