Le nouveau Nacre 66 XT, édité en série limitée à partir du printemps 2014, donne au constructeur italien, Caravans International, l’occasion de briller. Au programme de ce camping car profilé 5 places : plan tendance, prix choc (49990€) et ambiance soignée et inédite.

Reconduite chaque printemps, l’appellation Nacre vise à réunir, au sein d’une édition limitée, les nouveautés de la mi-saison. Plus que le Nacre 84, assez conventionnel malgré un maxi garage, nous retiendrons en priorité le Nacre 66 (7,43 m), puisqu’il développe une disposition jusqu’alors inconnue chez le constructeur italien : lit central + salle d’eau transversale.

Pas très original, au regard des dernières actualités du camping-car. C’est vrai, le bon parcours de l’intégral Itinéo CB740, premier modèle VL du genre, inauguré en 2012 (collection 2013), a inspiré les autres constructeurs.

Caravans International y vient à son tour, non pas sur un intégral, mais sur un long profilé de 7,43 m, le Nacre 66, disponible dans deux versions : 66XT (avec lit de pavillon électrique) ou 66P (sans lit de pavillon). Entre les deux, la différence de prix est de 1200 €.

15 cm de plus en hauteur
Extérieurement rien ne les distingue, étant donné qu’ils adoptent tous les deux la même ligne toit, contrairement aux habitudes passées où les modèles à lit de pavillon étaient reconnaissables au léger renflement du toit, à l’arrière de la cabine. Un léger sursaut nécessaire pour l’intégration du lit. Tout cela c’est fini. Conséquence de ce qui précède, les profilés Nacre prennent quinze centimètres de plus sous la toise, pour finir à 2,95m. Ce volume gagné profite directement à l’habitabilité, supérieure à la moyenne. L’effet est encore plus saisissant sur le 66 P qui affiche une hauteur intérieure de 2,06 m. Sur le 66 XT, on perd, au droit du salon, une quinzaine de centimètres à cause du lit de pavillon.

Une double peau polyester
Beaucoup d’améliorations esthétiques et fonctionnelles seraient encore à signaler. L’une des plus importantes, c’est l’adoption d’un plancher composé de 50 mm de mousse Styrofam, un polystyrène extrudé connu pour ses performances mécaniques et thermiques. Mieux encore, ce matériau est enfermé entre deux épaisseurs de polyester ; une finition PVC venant recouvrir la lame supérieure, côté habitation. Disons le clairement, c’est inédit sur des véhicules de ce niveau de prix ! Cette double protection polyester, dessus et dessous, annihile les risques d’infiltration d’eau, principal danger des camping-cars.
Le reste de la cellule répond à des critères de construction exigeants : isolation Styrofoam et ossature bois remplacée par des renforts PVC totalement imputrescibles en périphérie des panneaux.

Des contrastes bien dosées
Caravans International laisse entrevoir sur le Nacre 66XT de possibles évolutions, que ce soit dans la mise en place du lit de pavillon électrique – il descend plus bas sans avoir besoin de retirer les appuis-tête de la banquette-, ou dans l’adoption de nouvelles ambiances d’inspiration plus scandinave, faite de blanc brillant, de contrastes bien dosées, d’éclairages indirects derrière la crédence et sous le plan de travail de la cuisine.

Pack hiver en supplément 
Le constructeur intégre à son catalogue d’options deux variantes de chauffage en remplacement du Truma 4000 W, sans doute sous-dimensionné au regard du grand volume du camping-car et de sa position à l’arrière. Pour une utilisation toutes saisons, retenez de préférence le Truma 6 (6000 w) ou, mieux encore, le Truma 6 EH fonctionnant sur deux énergies : gaz et secteur. C’est parfait pour le caravaneige. Un pack hiver (Thermopack) est aussi proposé en supplément. Il comprend, entre autres, la mise hors gel du réservoir des eaux usées et l’isolation renforcée du marchepied.

Total
0
Shares
Ailleurs sur le web