Formule tendance du moment, le plan à lit central + salle d’eau transversale fait une entrée remarquée au sein du catalogue Roller Team, sous la forme de deux propositions « spécial printemps » : les Kronos 266 XT et Kronos 266 P. Avec ou sans lit de pavillon, ces deux profilés se montrent séduisants au regard de leur capacité d’accueil (5 places CG), de leur volume de rangements (soute à géométrie variable) et de leur bon rapport équipements et qualité / prix (à partir de 48 790€).

Long de 7,43m, ce profilé sur Fiat Ducato reprend nombre des codes esthétiques de la gamme d’accès « Zefiro ». On retrouve en effet la même décoration épurée du mobilier laqué, la même sérigraphie dynamique de carrosserie, les mêmes éclairages de courtoisie blanc et bleue à intensité variable. Quoi de neuf alors côté ambiance ? Les contrastes se veulent en fait plus marqués grâce au mariage réussi entre le nouveau revêtement de sol marron (et non plus blanc cassé) style parquet de bateau et le tissu de sellerie blanc façon cuir. Plus moderne, la cuisine reçoit aussi une nouvelle crédence rétroéclairée.

En allant vers plus de contrastes et de modernité, Roller Team cultive par là-même sa singularité par rapport à sa marque sœur Caravans International (Trigano Spa), dont les ambiances se montrent plus douces et traditionnelles. A chacun son credo !

2,95m de haut
Ce Kronos 266 P n’est pas seulement proposé à un tarif inférieur au 266 XT (1200€ de différence entre les deux), il offre également un confort de vie à bord supérieur. En termes de volume tout d’abord, puisque – débarrassé du lit de pavillon – la hauteur intérieure atteint au salon 2,06m. Une dimension rare pour un profilé et rendue possible par une modification de la carrosserie (2,95m de haut contre 2,80m pour les « Zefiro »). L’absence de lit escamotable sous pavillon rend par ailleurs le salon plus lumineux, d’autant qu’un lanterneau panoramique (100 x 80cm) remplace l’ouverture de toit plus restreinte (50 x 70cm) du 266 XT.

Naturellement, ce profilé gagne aussi en volume de rangements, en facilité de circulation ou encore en autonomie. C’est l’avantage de partir à deux ou trois, plutôt qu’à cinq ! On se laissera toutefois plus facilement séduire par le déploiement électrique du lit de pavillon que par les manipulations quotidiennes pour transformer la dînette en troisième couchage. Impossible de tout avoir ! Quoi qu’il en soit, nombre de détails participent à améliorer le quotidien : lit arrière ajustable en hauteur pour un accès facilité (système « Flexspace » à commande électrique), bonne isolation des trois espaces au moyen de portes en bois coulissante, volumes de rangements conséquent en cuisine, dans la salle d’eau ou dans la soute, présence d’un port USB dans la partie basse de la banquette  face route etc.

Isolation renforcée
Ce nouveau modèle ne se contente pas – par rapport à ses aînés de la gamme Zefiro – de simples évolutions stylistiques. Il gagne également en fiabilité. Le plancher, qui renferme une mousse isolante « Styrofoam » de 54mm d’épaisseur, est désormais enveloppé dans deux films d’aluminium (avec un revêtement en PVC partie habitation). Une première à ce niveau de prix ! L’avantage procuré ? La protection du plancher en sort renforcé (contre les jets de graviers et de pierre notamment), permettant par là même de garantir une plus grande étanchéité de la cellule. Exit enfin l’ossature en bois de la carrosserie, place désormais à des renforts PVC imputrescibles.

Long de 7,43m, ce profilé sur Fiat Ducato reprend nombre des codes esthétiques de la gamme d’accès « Zefiro ». On retrouve en effet la même décoration épurée du mobilier laqué, la même sérigraphie dynamique de carrosserie, les mêmes éclairages de courtoisie blanc et bleue à intensité variable. Quoi de neuf alors côté ambiance ? Les contrastes se veulent en fait plus marqués grâce au mariage réussi entre le nouveau parquet marron (et non plus blanc cassé) de type nautique et le tissu de sellerie blanc façon cuir. Plus moderne, la cuisine reçoit aussi une nouvelle crédence rétroéclairée.

 

En allant vers plus de contrastes et de modernité, Roller Team cultive par là-même sa singularité par rapport à sa marque sœur Caravans International (Trigano Spa), dont les ambiances se montrent plus douces et traditionnelles.  A chacun son credo !

 

2,95m de haut

 

Ce Kronos 266 P n’est pas seulement proposé à un tarif inférieur au 266 XT (1200€ de différence entre les deux), il offre également un confort de vie à bord supérieur. En termes de volume tout d’abord, puisque – débarrassé du lit de pavillon – la hauteur intérieure atteint au salon 2,06m. Une dimension rare pour un profilé et rendue possible par une modification de la carrosserie (2,95m de haut contre 2,80m pour les « Zefiro »). L’absence de lit escamotable sous pavillon rend par ailleurs le salon plus lumineux, d’autant qu’un lanterneau panoramique (100 x 80cm) remplace l’ouverture de toit plus restreinte (50 x 70cm) du 266 XT.

 

Naturellement, ce profilé gagne aussi en volume de rangements, en facilité de circulation ou encore en autonomie. C’est l’avantage de partir à deux ou trois, plutôt qu’à cinq ! L’installation du troisième couchage – par transformation de la dînette – se révèle en revanche plus long et fatigant que le déploiement électrique du lit de pavillon. Dans tous les cas, nombre de détails participent à améliorer le quotidien : lit arrière ajustable en hauteur pour un accès facilité (système « Flexspace » à commande électrique), bonne isolation des trois espaces au moyen de portes en bois coulissante, volumes de rangements conséquent en cuisine, dans la salle d’eau  ou dans la soute etc.

 

Isolation renforcée

 

Ce nouveau modèle ne se contente pas – par rapport à ses aînés de la gamme Zefiro – de simples évolutions stylistiques. Il gagne également en fiabilité. Le plancher, qui renferme une mousse isolante « Styrofoam » de 50mm d’épaisseur, est désormais enveloppé dans deux films d’aluminium (avec un revêtement en PVC partie habitation). Une première à ce niveau de prix ! L’avantage procuré ? La protection du plancher en sort renforcé (contre les jets de graviers et de pierre notamment), permettant par là même de garantir une plus grande étanchéité de la cellule. Exit enfin l’ossature en bois de la carrosserie, place désormais à des renforts PVC imputrescibles.

Total
0
Shares
Ailleurs sur le web