Star du catalogue Sunlight, le profilé à lit central T 69 s’offre cette saison une cure de jouvence, en revoyant tout à la fois son ambiance intérieure et sa décoration de carrosserie. Les fondamentaux de la marque à vocation économique sont néanmoins préservés : prix serré (43 140€), fabrication de bonne facture et … quelques équipements indispensables en option.

Dans la catégorie des camping-cars à prix d’accès, Sunlight s’est taillé une solide réputation en quelques années, moyennant une politique tarifaire agressive et un sérieux indéniable en termes de qualité de construction. La filiale du groupe Dethleffs soigne en effet l’essentiel. Et tant pis, s’il faut se prêter ensuite au jeu des options, dont certaines se révèleront pour le moins indispensables. On pense ici à la motorisation 115ch (1399€ pour passer en 130ch), à la climatisation de cabine (1150€), au lanterneau panoramique (499€) ou encore au grand réfrigérateur 167L. contre 113L. de série (699€). Des options qui augmenteront la note finale de 3750€, à moins qu’elles soient souscrites – sauf le frigo – via les deux packs proposés (voir fiche technique). Dans tous les cas, à près de 47 000€, peu de camping-cars pourront se targuer d’en offrir autant.

Chauffage Truma 6
Car ce long profilé de 7,43m. bénéficie tout d’abord de nombreux agréments de confort : puissant combiné de chauffage / chauffe-eau 6000W. ; literie principale de bonnes dimensions (190 x 150cm) et de qualité ; marchepied électrique ; porte cellule avec moustiquaire ou encore nombreux éclairages à LED (soute, auvent, entrée, sous les placards de pavillon, tête de lit etc. ) … Si besoin, le T 69 peut aussi se munir d’un lit escamotable de pavillon (1399€), biseauté pour dégager l’accès à la porte cellule. En termes d’habitabilité, la circulation autour du lit se révèle fluide, l’utilisation de la douche indépendamment du coin toilette toujours pratique. Au salon : une banquette en L est désormais installée en lieu et place de l’ancienne banquette face route. Un bon point. En revanche, on regrette que la séparation entre la chambre et la pièce à vivre soit toujours assurée par une porte de séparation commune au cabinet de toilette. Attention aussi à l’estrade sur laquelle repose la dînette et à la petite marche d’accès à la chambre, auxquelles il faut prêter attention pour ne pas trébucher.

Ambiance rajeunie
Esthétiquement, la collection 2014 a apporté son lot d’évolutions auxquelles n’a pas échappé ce profilé. L’ambiance intérieure se veut en effet rajeunie, grâce au mariage réussi entre le tissu foncé de sellerie « Coconut » (ou « Sunflower ») et la boiserie « Tiny Wood » claire. Plus réussi également est le revêtement de sol au style parquet de bateau. Plus courbés, les portillons de placards hauts reçoivent un nouveau plaquage ivoire, traversé par un bandeau chromé (sauf sous le lit escamotable).  Le rendu général est rafraichissant. A l’extérieur, la carrosserie abandonne cette année le jaune et arbore une sérigraphie plus sportive, à base de rouge et de gris uniquement. Des détails diront certains. Mais qui font parfois la différence. .Côté fabrication, Sunlight fait appel à des panneaux sandwichs à ossature bois, isolé par une mousse de type styrofoam. D’autres éléments attirent l’attention comme les conduites d’alimentation placés hors gel ou encore les joints d’étanchéïté sur toutes les portes et portillons extérieurs.

Ailleurs sur le web