NOUVEAUTE 2015 – À la faveur de la collection 2015, le petit profilé Challenger 100 (moins de 5,70 m) revient sur le devant de la scène, dans une version actualisée, modernisée, disposant de quatre couchages, sur Ford Transit ou Fiat Ducato. À partir de 41 990 € en finition Génésis.

Le nouveau Challenger 100 reprend le meilleur d’un modèle antérieur ayant fait ses preuves jusqu’en 2004. Dans le gabarit tout d’abord. Mesurant 5,66 m sur Fiat Ducato et 5,69 m sur Ford Transit, ce Challenger 100 affiche des dimensions, sans doute légèrement supérieures à son prédécesseur (5,22m sur les premières séries), mais tout à fait compatibles avec des déplacements en ville. Le stationnement du camping-car ne devient jamais un casse-tête. Sa hauteur plus conséquente (2,89 m sur Fiat) l’éloigne des cotes du précédent Challenger 100 qui mesurait sous la toise seulement 2,60 m ! Cet avantage facilitait bien sûr l’hivernage du camping-car sous abri.

Quatre couchages
L’organisation intérieure laisse ensuite apparaître d’inévitables similitudes. L’esprit reste le même. À l’identique de la génération antérieure, le nouveau Challenger 100 ne dispose pas de lit fixe au sol qui encombrerait la circulation au quotidien. Le couchage (195×130/110 cm) se déploie dans la longueur et descend électriquement du plafond contre lequel il est plaqué dans la journée. Deux hauteurs d’installation sont possibles, ce qui constitue une évolution majeure par rapport à la version première du Challenger 100 où la mise en place du lit condamnait l’usage et la transformation de la dînette. Cette fois, ce n’est plus le cas.

Un grand salon de réception
En conséquence, le nouveau Challenger 100 autorise des voyages à quatre, dans des conditions de confort acceptables, mais sous condition de transporter les imposantes rallonges de matelas du lit d’appoint.

Tout en perdant ses formes arrondies, le salon du Challenger a pris des dimensions nouvelles et confortables et s’organise autour d’une grande table rectangulaire (58/100 cm) montée sur un pied télescopique électrique (Génésis et Mageo). Pas de problème, on pourra y manger en famille et recevoir ses amis. En plus des banquettes en L, on peut compter sur un petit siège d’appoint très utile qui s’installe en bout de table. Challenger lui a prévu un espace de rangement dans la penderie lors des étapes route. Ce pouf sert aussi à soutenir l’extrémité du lit d’appoint en dînette.
Puisque la TV est fixée sur la penderie et tournée vers le salon, il n’est plus possible de la regarder depuis les sièges cabine, pourtant inclinables et confortables.

Le fond du placard s’escamote
Bien d’autres évolutions seraient encore à signaler. Challenger a notamment beaucoup retravaillé le cabinet de toilette plus spacieux et agréable, agrémenté d’un caillebotis sur toute la longueur et d’éléments de décoration bois. Une paroi articulée et un rideau souple isolent au centre un coin douche de 55 x 68 cm. Les gabarits forts le trouveront sûrement un peu exigu. Au fond du cabinet de toilette, deux portes ouvrent sur un grand rangement de 38 cm de profondeur et dont le fond s’escamote. Vous accédez ainsi au coffre à l’arrière, ce qui vous permettra de ranger des objets longs, comme des skis ou des cannes à pêche.

Challenger Mageo 100, un profilé court à la carrière… éphémère
Total
0
Shares
Ailleurs sur le web