Tout débutant doit s’imprégner et connaître les règles de fonctionnement du camping-car pour parer aux aléas. Voici 10 conseils pour transformer le premier essai en réussite.

1. Gérez les ressources
debuter en camping-carEn camping-car, comme sur un bateau, l’électricité et l’eau ne sont pas inépuisables. Si vous ne voulez pas passer vos vacances à courir après un point d’eau ou un branchement, il faut apprendre à gérer les ressources. Toute la famille doit se plier aux bonnes manières et couper l’eau sous la douche, par exemple, le temps de savonner. À noter que l’écran TV est particulièrement énergivore. Voir également nos conseils en vidéo sur la gestion de l’eau.

2. Emportez les bons accessoires
Certains objets font plus que rendre service. En camping-car, l’outil fait le jardinier. À l’étape, à l’aide de simples cales, on corrige l’inclinaison de la pente pour maintenir le véhicule au bon niveau. Pour le plein d’eau, un tuyau extensible, flexible et rétractable est une solution légère. Différents raccords l’adaptent à tous types de robinets. Si le point d’eau est trop loin, un jerrican avec bec verseur ou un arrosoir avec entonnoir peuvent vous dépanner. Prévoyez aussi un chariot pliable : le chemin entre le camping-car et le point d’eau peut être long ! Idem pour transporter la cassette WC jusqu’au vidoir du camping.

3. Anticipez les étapes nocturnes
Trouver un point d’étape pour la nuit peut être source d’inquiétude au début. Pour éviter les tracas, anticipez et tenez une feuille de route. Pour lister les parkings et aires de service, les outils numériques sont régulièrement mis à jour, contrairement aux guides papier. L’application mobile Park4Night est la plus complète. D’autres existent, comme Aires C.Car, Campercontact, I-Campingcar.

De nombreux guides papier sont publiés et donnent des idées d’itinéraire. Enfin, le réseau d’accueillants France Passion regorge d’adresses intéressantes et insolites. Si vous êtes un inconditionnel du GPS, privilégiez un modèle spécial camping-car qui prend en compte le gabarit du véhicule.

4. Prenez la mesure de votre véhicule
Si la conduite d’un camping-car léger est autorisée avec un permis voiture (B), elle peut être source d’inquiétude à cause du gabarit et de la prise au vent. Prenez en compte les dimensions et, surtout, la hauteur du véhicule. N’hésitez pas à l’écrire sur un petit papier que vous collerez sur le tableau de bord. Un pense-bête bien utile ! Tout particulièrement dans la traversée des villes où il faut surveiller les panneaux de signalisation et réagir rapidement.

En raison du porte-à-faux (distance entre l’essieu arrière et l’arrière du véhicule) et de l’empattement (distance entre les deux essieux), le camping-car a des réactions différentes d’une voiture. Attention à ne pas serrer la corde dans les virages ni rouler trop vite ! Voir également nos conseils en vidéo sur la conduite d’un camping-car.

debuter en camping-car

 

5. Calez bien les affaires
En plus de se prémunir de bruits parasites, un bon calage des affaires dans les placards et tiroirs évite tout incident. Assurez-vous d’avoir bien fermé le réfrigérateur après chaque ouverture pour ne pas avoir à tout ramasser au premier virage… La fermeture des portes doit devenir un réflexe. Tout ce qui n’est pas fixé peut être bruyant. Quelques astuces contre le bruit : s’équiper en vaisselle en plastique ou en mélamine et tapisser les placards de nappe bulgomme. Prenez garde aux objets qui traînent sur les tables et sièges. En cas de freinage brusque, ils se transforment en projectiles…

6. N’hésitez pas à demander conseil
Certains camping-caristes n’osent pas à aller au devant des riverains et des commerçants pour trouver un stationnement. Pourtant, ils sont souvent de bons conseils. De plus, de nombreuses petites communes sont ravies de nous accueillir. Un coup de fil en mairie peut aussi vous assurer un accueil agréable et vous faire découvrir de beaux endroits. Les camping-caristes rencontrés sur la route sauront aussi vous guider et vous renseigner utilement en cas de problème.

7. Inutile de vous encombrer
debuter en camping-carSoyez vigilant sur le chargement ! Ce n’est pas parce que vous disposez de grands rangements dans le camping-car, qu’il faut vider votre maison et tout emporter… Des arbitrages seront toujours nécessaires, sauf à partir au volant d’un maxi camping-car poids lourd disposant d’une grosse charge utile.

Sur les camping-cars légers (PTAC < 3500 kg), votre marge de manœuvre sera naturellement plus réduite (de l’ordre de 500 kg pour le chargement, qui comprend l’ensemble des passagers).

Attention, le dépassement du PTAC est strictement interdit et puni par la loi. Le chauffeur s’expose à une amende de catégorie 4 avec immobilisation du véhicule et obligation de le délester avant de repartir.

8. Prévoyez un itinéraire raisonnable
Au lendemain de la livraison de votre camping-car neuf, ne partez pas bille en tête dans une aventure au long cours. Prenez le temps de vous initier et de vous roder lors de courtes étapes. Un premier périple est l’occasion d’apprendre de ses erreurs. L’aventure viendra au fil du temps, avec l’expérience.

Evitez l’autoroute, chère et monotone. L’idéal est d’emprunter les routes secondaires pour multiplier les découvertes. En camping-car, l’important, ce n’est pas le point d’arrivée, mais le chemin qui nous y conduit.

debuter en camping-car 
9. Stationner n’est pas camper

Sur le domaine public, aucune table, chaise ou auvent ne peut être sorti, sous peine de procès-verbal. Ne pas déballer est l’une des règles primordiales. Cela reviendrait à occuper deux emplacements. Les activités de camping ne sont autorisées qu’en… camping. Attention aux nuisances sonores, notamment avec le groupe électrogène. Restez discrets et respectez les règles de bonne conduite qui sont les clés de notre acceptation.

debuter en camping-car

 

10. Maîtrisez l’utilisation des appareils
Chauffage, réservoirs, antenne, GPS, réfrigérateur, TV, bouteille de gaz… Le fonctionnement de chaque équipement doit être compris et maîtrisé avant le départ. Vous devez vous imprégner de toutes ces technologies pour éviter d’improviser dans l’urgence. Tout est expliqué en détail dans le livret du véhicule et dans les manuels d’utilisation des appareils.

Lors des premières escapades, ne partez pas trop loin. Et surtout pas en pleine montagne, en hiver. Prenez le temps de bien maîtriser votre véhicule, déceler les dysfonctionnements, les bruits suspects, solutionner les pannes et sélectionner les outils dont vous aurez besoin à l’avenir.

 

Davantages de conseils, découvrez nos tutos du camping-car en vidéo :

Total
2
Shares
Ailleurs sur le web