Collection 2019 – En parallèle de son catalogue traditionnel, Challenger propose une série spéciale Graphite qui ne manque pas d’atouts. Implantations variées, puissante motorisation, boîte auto et dotation en équipements très complète à des tarifs parfaitement étudiés, son pouvoir de séduction ne fait aucun doute.

Les Challenger Graphite vous semblent familiers ? Rien d’étonnant à cela. C’est le nom de baptême de la série que la marque française déclinait jusque-là chaque printemps. Si par mégarde vous êtes passés à côté cette année, rien n’est perdu. Forts de leur succès, ils gagnent leur lettre de noblesse et s’installent au catalogue à demeure.

Cinq modèles – également disponibles dans la gamme classique
Magéo – ont été choisis pour porter haut les couleurs de cette édition spéciale. Sans surprise, on retrouve là les best-sellers et les dernières nouveautés développées :
– le 260, maxi-salon et cabinet de toilette transversal arrière sans lit permanent (6,99 m)
– le 287 GA, lits jumeaux, cabinet de toilette modulable et salon en L (6,99 m)
– le 288, lit central, douche indépendante et salon en L (6,99 m)
– le 347 GA, lits jumeaux, cabinet de toilette modulable et salon face/face (7,19 m) – NOUVEAU
– le 358, lit central, double cloisonnement du cabinet de toilette et salon en L (7,19 m) – NOUVEAU

UN ÉQUIPEMENT PLUS QUE COMPLET

Tous greffés sur porteur Ford, les Graphite sont emmenés par une motorisation 2,0 l/170 ch associée à une boîte de vitesse automatique, encore peu courante dans le secteur du camping-car mais de plus en plus demandée. De quoi avaler les kilomètres avec plaisir.

Outre ces considérations routières, ils profitent, entre autres, des éléments suivants :

  • clim manuelle*
  • airbag passager*
  • régulateur + limiteur de vitesse*
  • feux antibrouillard*
  • housses sièges cabine*
  • lanterneau panoramique*
  • éclairage des feux et essuie-glace automatiques**
  • porte entrée luxe + moustiquaire
  • fermeture centralisée cabine/cellule
  • caméra de recul
  • 5e place carte grise (sauf 260 et 347 GA)

*compris dans pack VIP
** compris dans pack AUTOMATIC

Sans oublier une identité visuelle qui leur est propre, reconnaissable au premier coup d’œil. Les parois de leur cellule se teintent de gris et leur mobilier revêt le coloris Gladstone, un chêne grisé entre élégance et tradition.

Les Graphite sont affichés 4500 € plus chers que leurs équivalents en finition Mageo (sans pack VIP), soit des tarifs de 52190 à 54690 €. Un surcoût justifié par leur dotation de haut niveau. Sachant que le cumul des pack VIP et AUTOMATIC avec la motorisation 170 ch s’élève déjà à 6500 €, l’avantage client est bel et bien au rendez-vous.

DEUX NOUVELLES IMPLANTATIONS SOUS LA BANNIÈRE GRAPHITE

Parmi les cinq modèles déclinés en série Graphite, deux adoptent un nouveau plan. Si le 358 a pris un peu d’avance en étant présenté dès le printemps, le 347 GA, lui est inédit.

Aussi étonnant que cela puisse paraître et malgré la forte demande du marché pour ce type de produit, Challenger ne disposait pas jusqu’alors de camping-car avec double cloisonnement des postes sanitaires. Dévoilé en mars dernier en série limitée et désormais inscrit au catalogue de manière pérenne, le 358 (7,19 m, lit central + salon en L) vient combler ce manque. Sa douche et son cabinet de toilette peuvent être réunis au sein d’un même compartiment grâce à une porte claquante double emploi côté cuisine et à une cloison coulissante côté chambre.

 

De son côté, le 347 GA est une déclinaison du 287 GA déjà proposé l’an dernier. Avec ses 7,19 m de longueur, il affiche 20 cm de plus que son aîné. De celui-ci, il reprend les lits jumeaux et le cabinet de toilette tout-en-un. La nouveauté se trouve en partie avant, où l’on découvre un salon Smart Lounge en lieu et place du salon en L. Une fois n’est pas coutume, la banquette côté conducteur jouxte le frigo (146 l). La cuisine, elle, se trouve immédiatement à gauche de la porte d’entrée. Une interprétation du salon face/face quelque peu différente de ce à quoi l’on est habitué.

Trouvez un distributeur Challenger :
Ailleurs sur le web