Unique en son genre, le Type H « 70ème Anniversaire » a les formes d’un véhicule rétro mais la mécanique moderne du Citroën Jumper. Il a été créé pour célébrer l’illustre Type H Citroën, né en 1947, un modèle emblématique avec lequel la marque aux chevrons a posé les bases d’une longue histoire faite d’innovations et de réussites commerciales en matière d’utilitaires légers.

Si les résultats commerciaux des marques automobiles Peugeot et Citroën affichent de belles avancées, ce sont les véhicules utilitaires qui tirent encore plus les performances du groupe PSA vers le haut, avec un record historique établi en 2017. Le groupe a ainsi écoulé 476 500 véhicules utilitaires légers sur la période, ce qui représente une hausse de 15% par rapport à 2016, en Europe. Il faut dire que le constructeur français occupe la première place sur le podium en Europe, depuis 20 ans, dans le domaine des véhicules utilitaires, avec une part de marché supérieure à 20%, 4 points devant le deuxième, en 2017. Dans un secteur de l’utilitaire léger qui a connu une forte reprise, le constructeur a même capté à lui seul près de 50% de la croissance du marché. Ces résultats exceptionnels valent aussi dans le segment des camping-cars, où la marque Citroën, à elle seule, fait plus que doubler ses immatriculations en France, en 2017.

Une présence qui se confirme

De plus en plus présent sur le secteur du véhicule de loisirs dans toute l’Europe, Citroën a vu sa part de marché croître de manière très importante en 2017. Ainsi, les ventes du Citroën Jumper et du Space Tourer, ont-elles amené la marque Citroën à la deuxième place en Europe, au premier trimestre 2018, une avancée tout à fait spectaculaire dans un secteur où la concurrence est rude. Un engouement qui s’explique déjà par les caractéristiques de ces véhicules, de conception moderne et offrant des rendements élevés pour des coûts d’utilisation contenus mais aussi parce que le constructeur a toujours su capter les attentes de la clientèle et y répondre avec des offres ciblées et originales. La preuve, une fois encore avec cette étonnante transformation en Type H « 70ème anniversaire », au délicieux parfum « rétro » adapté au Citroën Jumper et qui glorifie on ne peut mieux le souvenir du célèbre utilitaire sorti dans les années quarante. Il ne s’agit pas ici d’un simple exercice de style à exposer à l’occasion d’un salon mais bel et bien de nouveaux éléments de carrosserie, à commander et à poser exclusivement auprès de leur créateur.

Une idée géniale

L’idée de cette transformation revient à l’italien Fabrizio Caselani et à l’unité de production Caselani Automobili qui a travaillé en étroite collaboration avec le support technique de Citroën. Le design singulier du véhicule a d’abord été confié au designer David Oberdorfer qui a voulu rendre hommage au génie du grand Flamino Bertoni, concepteur des plus fameux modèles de la marque entre les années 30 et 40, avec les légendaires et immortelles Traction Avant, 2CV et DS.

« Il y a 15 ans, j’ai restauré un vieux fourgon Citroën, transformé en van aménagé » explique Fabrizio Caselani. « En 2014, quand il a été temps de le remplacer, j’ai eu l’idée de recréer les formes du fameux Tube Citroën, mais en l’adaptant à la nouvelle génération d’utilitaires et à ses bases mécaniques modernes. Ce qui signifiait de concevoir des éléments moulés à intégrer sur la carrosserie de l’actuel Citroën Jumper. Mais je savais pouvoir compter sur notre expertise de spécialiste du travail du polyester pour les coques de bateaux ».

En 2017, Caselani fabrique ainsi son premier prototype, met quelques clichés sur Internet et mesure immédiatement la réaction enthousiaste du grand public. Chez Citroën, on a de suite adhéré au concept et au sérieux de la réalisation. Suffisamment en tout cas pour devenir très vite partenaire du projet et autoriser sa commercialisation. Avec l’appui du constructeur, Caselani Automobili a ainsi pu homologuer le Type H revisité sous de multiples variantes. D’abord en véhicule de loisirs et en fourgon aménagé, il a ensuite été développé en plusieurs versions différentes : camionnette de livraison, minibus, camping-car, « food-truck », version magasin…

Une transmission 4×4 Dangel débrayable ou une motricité renforcée Poclain sont proposées, comme sur tout Citroën Jumper, y compris avec la motorisation 160 cv, pour un usage hors des sentiers battus.

En quantité limitée…

Pour respecter l’idée d’une quantité limitée exclusive, pas plus de 70 exemplaires de ce « 70ème anniversaire » ont été prévus pour chacune des versions, limitant ainsi la production totale à 500 pièces. Sur un plan technique, la solution proposée se compose d’une partie frontale en trois morceaux avec l’éclairage (à la place de la face avant d’origine), deux portières de cabine et quelques éléments en polyester moulés pour les côtés et le toit. L’ensemble redonnant vie au design de l’emblématique « Type H » grâce à un emboîtage sur la carrosserie du Citroën Jumper. Le surplus de poids est limité à 70/80 kg car les éléments polyester sont légers et la face avant moins lourde que celle d’origine. Quant à la largeur et la longueur, elles ne sont impactées que de quelques millimètres. Toutes les longueurs de caisse sont disponibles (499, 541, 599 et 636 cm), ainsi que deux hauteurs. Le prix de la transformation varie selon la longueur retenue et démarre à 22 800 euros HT, pose et peinture comprises.

Seul Caselani Automobili, à Sospiro, en Italie, un centre agréé en Belgique (et un autre en Californie…) peuvent procéder à la commande et au montage des éléments de carrosserie, sur un Citroën Jumper neuf ou d’occasion.

Ces éléments de carrosserie s’adaptent à la perfection sur l’ensemble des camping-cars de la marque aux chevrons.

Histoire d’une légende

Depuis plus de cent ans, Citroën a lancé des véhicules révolutionnaires sur le marché de l’automobile, rompant avec les habitudes du passé et innovant sans cesse pour ouvrir de nouvelles pistes en matière de confort, de sécurité et de design. Un de ces modèles emblématiques est certainement le Type H. Sa conception remonte à 1936 et s’inscrit parmi les lancements mémorables du bureau d’études Citroën de l’époque, dont les fameuses 2CV et Traction Avant, deux véhicules ont marqué l’histoire de l’automobile mondiale.

Le concept du Type H était clair : un utilitaire conçu pour le travail, moins gros qu’un camion mais ne reposant pas pour autant sur la plate-forme d’une voiture pour éviter l’encombrant moteur et favoriser, par ailleurs, un seuil de chargement bas. Avec des choix techniques comme celui de la traction avant, le Type H (Traction Utilitaire Basse) d’où son surnom de « Tube » était aussi un précurseur. Après la guerre, il sera présenté au Salon de l’Automobile de Paris en 1947, dans une nouvelle mouture, plus élégante et fonctionnelle. Doté d’un moteur essence de 1.6 l ou 1.9 l, puis disponible en version diesel, il rencontrera un succès commercial dans toute l’Europe et restera fabriqué jusqu’en 1981. Avec ses 500 000 exemplaires produits, le Type H de Citroën constitue l’une des plus belles légendes de l’histoire du véhicule utilitaire. Une histoire qui continue aujourd’hui avec le Citroën Jumper… et cette version exclusive « 70 ème anniversaire » !

Découvrez en images cette transformation sur le site Type h et plus d’informations par mail : info@typeh.eu

Texte : Pierre Ducornet – Photos : Caseliani Automobili Srl. & © Citroën

> > > Voir notre article sur fourgonlesite : Citroën Type H : la renaissance du mythe