À chaque marque sa série en édition limitée : Manoa pour CI et Atikann pour Roller Team. Mais au bout du compte, deux camping-cars à fort potentiel de séduction.

Au printemps, toutes les offres ne se ressemblent pas. Celle que nous propose conjointement les deux marques italiennes, CI et Roller Team, entre clairement dans la catégorie des bonnes affaires, vu le prix (49.990€) et le bon niveau de prestations.

L’offre de printemps porte sur deux camping-cars (6,99 et 7,45 m), développés exclusivement sur le Ford Transit 2,0 l 170 ch. : une motorisation performance à haut rendement dès les bas régimes. Puissance et souplesse sont au rendez-vous.

Bien sur, en privilégiant le Ford Transit, les deux marques italiennes écornent un peu le principe du libre choix du porteur – Fiat ou Ford – fixé en début de saison. C’est un peu la règle du jeu sur une série spéciale, calibrée pour un départ immédiat.

Le salon face / face, un avantage commun aux deux modèles de la série spéciale de printemps.

Sans supplément

La plupart des options sont verrouillées. Le lit de pavillon électrique équipe d’office les camping-cars Manoa et Atikann.  Idem pour le store de cabine, le panneau solaire, la caméra de recul et le mécanisme Flex Space permettant de moduler la hauteur de la soute desservie par deux portes extérieures. Tout est compris dès le départ, sans supplément de prix… C’est la bonne nouvelle.

Pas de surprise, la disposition intérieure rejoint celle des modèles Nacre (61XT et 67 XT) et Kronos (261 TL et 267 TL), déjà au catalogue 2019.

Les points forts à retenir : 

  • Grand lit central de 150 cm
  • Lit de pavillon électrique
  • Banquettes latérales opposées
  • Réfrigérateur 140 L à deux portes
  • Quatre places CG et quatre couchages
  • Six ans de garantie étanchéité
  • Cinq ans de garantie mécanique
  • Douche indépendante du cabinet de toilette

Très proches d’apparence, les deux camping-cars se distinguent par le dessin du meuble cuisine et le format du salon, beaucoup plus ample et généreux sur le Manoa 67 XT et l’Atikann 267 XT (ci-dessous ↓). D’un modèle à l’autre, le lit de pavillon est identique (190 x 128/107 cm), mais il empiète à la descente plus largement sur la cuisine et la porte cellule sur le Manoa 61 XT et l’Atikann 261 XT, car sensiblement plus courts (au-dessus ↑).

Pour bien les dissocier des modèles Nacre et Kronos, les nouveaux camping-cars Manoa et Atikann profitent d’une nouvelle ambiance de mobilier « chêne clair » et d’une sellerie spécifique façon cuir et surpiqûres.

En revanche, ce qui ne change pas, c’est la conception. Elle s’appuie sur une isolation XPS (mousse extrudée) et une ossature sans bois, en matériau composite à haute densité. Le plancher affiche de surcroît une bonne épaisseur (54 mm), ce qui apparaît plutôt rare dans cette gamme de prix.

Pas de doute, les deux marques italiennes ont soigné la présentation . Au programme, pas de boite auto comme sur les Kronos Plus et Nacre Plus du début de saison, mais un équipement assez large comprenant tout de même la climatisation cabine, le régulateur de vitesse, les roues avec jantes alu 16’’, l’autoradio Bluetooth avec commandes au volant et le contrôle électronique de trajectoire (ESP).

L’offensive Manoa et Atikann se prolonge aussi sur le fourgon aménagé.
VOIR : un bouquet d’avantages pour le printemps.

Trouvez un distributeur CI :
Trouvez un distributeur Roller Team :
Total
44
Shares
Ailleurs sur le web