Fidèle de longue date au Renault Master, Rimor le réinscrit à son catalogue après une année d’absence due au développement de la nouvelle génération du porteur français. Pour 2021, il constitue la base d’une nouvelle gamme d’accès qui répond au nom de Hygge.

Hygge, c’est cet étrange mot scandinave que la France a découvert il y a quatre ou cinq ans et qui s’est installé dans le paysage Lifestyle. Difficilement traduisible, il évoque le sentiment de bien-être dans la simplicité, une atmosphère positive et chaleureuse, applicable à tous les types d’expérience. Un état d’esprit que le constructeur italien a souhaité insuffler au cœur de sa nouvelle ligne de produits.

Du neuf au prix de l’occasion

Celle-ci compte déjà six implantations, à des tarifs affichés entre 41990 et 44900 € :

  • profilé Hygge 12P et 12 Plus , lit à la française sans ou avec lit de pavillon sur 6,60 m
  • profilé Hygge 66 Plus, lit central + salon face/face sur 7,47 m
  • profilé Hygge 69 Plus, lit central + salon en L sur 7,47 m
  • profilé Hygge 95 Plus, lits jumeaux + salon en L sur
  • capucine Hygge 5, lit transversal sur 7,31 m

En proposant des prix particulièrement bas – si ce n’est les plus bas du marché sur de telles longueurs –, Rimor veut offrir la possibilité aux primo-accédants de devenir propriétaire d’un camping-car neuf au prix de l’occasion. Pour se faire, les Hygge adoptent un style des plus dépouillés et ne peuvent bien sûr prétendre aux solutions d’aménagement les plus actuelles. Pour autant, leurs implantations sont pleinement fonctionnelles – voire parfaitement tendance pour le 66 Plus – et ils n’ont pas à rougir de leur niveau d’équipement en cabine. Ils embarquent notamment :

  • motorisation 145 ch
  • ABS
  • double airbag
  • régulateur de vitesse
  • climatisation
  • autoradio USB/MP3/Bluetooth avec commandes au volant
  • frigo 97 l (sauf 66 Plus, 141 l)
  • chauffage Truma C4
  • soute revêtement fibre de verre
Hygge 69 Plus – La nouvelle gamme Hygge fait dans l’extrême simplicité au profit d’un prix particulièrement bas.

Rimor surfe sur la tendance

Positionnée un cran au-dessus, la gamme historique Seal qui comptabilise la majorité des ventes Rimor sur le marché français fait l’objet d’une profonde refonte sur le plan de l’ambiance intérieure. Le mobilier opte pour des lignes plus anguleuses et s’habille d’un ton bois foncé qui apporte du contraste tandis que le sol se la joue nautique, avec un revêtement évoquant le plancher en tek d’un pont de bateau.

Par ailleurs, la famille s’agrandit, avec deux nouveaux modèles. Le 99 Plus, d’abord, avec ses lits jumeaux sur soute associés à un salon face/face sur 7,47 m. Mais aussi et surtout le 67 Plus, un compact sans lit permanent avec grand dressing à l’arrière.

Rimor n’est certes pas connu pour le caractère innovant de ses modèles. Mais en venant se positionner sur cette implantation qui remporte un franc succès et essaime dans un nombre non négligeable de catalogues, la marque italienne montre qu’elle veille à rester dans le coup et ne compte pas laisser sa part du gâteau.

Au passage, elle apporte sa touche personnelle en l’installant sur une longueur plus réduite de 6,45 m quand la plupart des modèles du genre l’envisagent autour de 6,90 m. Sans oublier un prix canon, 48383 € sur Fiat 120 ch ; le moins cher du marché pour cette catégorie. Les Challenger 250 et Chausson 650 conservent tout de même leur record de compacité établi à 6,36 m.

Seal 67 Plus – L’un des points forts de cette implantation, c’est son maxi-salon. Particulièrement grande, la table portefeuille, une fois dépliée, pourra sans difficulté accueillir les couverts de six convives.

 

Ailleurs sur le web