Alors, comment il se porte le doyen des constructeurs ? Malgré l’annulation des foires et salons en 2020, Notin affiche une santé éclatante, dopée par le boom spectaculaire de ses ventes en France (+68%) et un démarrage remarquable de la commercialisation en Allemagne – plus de 100 véhicules sont déjà affectés à l’unique concessionnaire outre-Rhin… Notin voit grand et se projette déjà en Pologne et en Tchéquie.

Le très bon accueil réservé à la modernisation des camping-cars de la gamme Progress (2/3 des ventes) a naturellement pesé sur les résultats. Autre motif de satisfaction pour l’équipe Notin : la série Elite Edition, plébiscitée l’an dernier sur les intégraux Progress Calvia CF (7,49 m) et Lorca JF (7,49 m). Elle est naturellement reconduite pour la collection 2022.

Associée au châssis Heavy (4400 kg PTAC), la série Elite Edition intègre le meilleur des équipements, dont le chauffage central Alde, les batteries lithium (2×100 A), la boite auto et le système Odona comprenant 4 caméras périphériques reconstituant une vue du ciel, comme si un drone survolait en permanence le camping-car – un ange gardien en quelque sorte. Un équipement également disponible en option séparée sur l’ensemble des camping-cars Progress et I. Progress.

NOTIN BILBAO BCL – Disparue ces dernières années, cette disposition revient en France, à la demande du marché… allemand. La circulation autour de la vasque centrale et les rangements dans la chambre ont été optimisés.

UNE HAUSSE DES PRIX EN VUE

Le cap est bon, mais il faut tenir la barre lorsque les éléments se déchainent. Parmi les principaux dangers qui menacent, il y a les ruptures d’approvisionnement de la chaîne de production et la hausse des prix des matières premières qui pèseront à terme sur les tarifs 2022, non communiquée à ce jour… La situation de Notin n’a rien d’exceptionnelle. L’ensemble des constructeurs de camping-cars sont confrontés à ces difficultés.

Au programme de 2022, Notin annonce néanmoins de belles nouveautés, dont trois camping-cars de la gamme Progress sur Fiat Ducato.

Vera (6,49 m) – ce camping-car compact (6,49 m) vient remplacer le Lugo, dans un format légèrement remanié. Priorité à la grande soute transversale et à la dimension du couchage (150 cm). Sortie prévue au cours de l’été.

Bilbao BCL (7,49 m) – développée à la demande du marché allemand, cet aménagement comprend une salle d’eau centrale et transversale qui sépare la chambre à lit central de l’espace de vie.

Palma JL (6,89 m) – ce camping-car intégral répond aux exigences de compacité et de légèreté souvent émises par les clients. Rien ne manque. Une chambre avec deux lits jumeaux et un salon comprenant une banquette d’angle et un retour sur la paroi opposée. Autre nouveauté, l’arrivée d’un compartiment toilette intégrant une douche et un WC (la plupart du temps, ils sont séparés chez Notin).

La collection 2022 vient prolonger les choix techniques et esthétiques de l’an dernier. Validation totale pour les poignées et le mécanisme de fermeture des placards et tiroirs. On retrouve aussi la décoration « anniversaire »  sur la carrosserie, dont un clin d’oeil historique au profil des premières caravanes Notin, et la fine broderie « Notin 100 ans » à hauteur des appuis-tête.

Bonne nouvelle, l’ambiance de mobilier « scandinave » (décoration chêne clair et bois verni naturel), auparavant en option, rejoint la finition Java au nombre des alternatives sans supplément tarifaire. Quelques changements sont encore à signaler :

  • Nouvelle porte chauffeur sur les intégraux
  • Baie à l’avant droit sur les Malaga CF et JF
  • Suspension pneumatique arrière disponible en option sur la gamme Progress. sans compresseur.
  • Lit central élargi à 150 cm et meilleur dégagement au niveau des chevets.
  • Pack Heavy (châssis 4400 kg, moteur 160 ch.. ) sur les profilés Progress et I. Progress
  • Pré-disposition à l’installation de batteries Lithium sur les Progress avec chargeur 40 A et booster 40 A
NOTIN EXCEL EVOLUTION CALGARY CF – un sursaut de modernité dans cette livrée blanche.

Déclinés en deux longueurs (7,99 m et 8,50 m) et six variantes d’aménagement, les intégraux Excel Evolution remplacent définitivement ceux de la gamme Excel. Plus moderne, le style extérieur marque incontestablement un profond changement, notamment au niveau des bas de caisse et de la paroi arrière réalisée en polyester monobloc, tout comme la face avant renforcée d’une structure en aluminium –c’est suffisamment rare pour être rappelé. Deux coloris de carrosserie au choix – blanc de série et bronze en option.

Les intégraux Excel Evolution sont proposés exclusivement sur le Mercedes 519 (PTAC 5500 kg) et la motorisation 6 cylindres (190 ch.). Avec l’arrêt programmé de cette belle mécanique, remplacée à l’avenir par une version quatre cylindres, c’est la dernière chance d’y goûter…

 

Ailleurs sur le web